21.1 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

Un candidat à la Présidentielle sénégalaise, sacrifie son immeuble de 9 milliards FCfa, pour financer une campagne ambitieuse…

Dans le cadre des élections présidentielles au Sénégal en 2024, la scène politique est marquée par une décision audacieuse d’un candidat, qui a décidé de vendre son immeuble emblématique au Virage, évalué à hauteur de 9 milliards de francs Cfa, pour financer sa campagne électorale. Cette démarche exceptionnelle a attiré l’attention de nombreux observateurs, d’autant plus que le candidat aurait refusé des offres alléchantes avoisinant les 4,5 milliards de francs Cfa.

Le sacrifice financier :
La vente d’un bien immobilier de cette envergure, soulève des questions sur l’engagement du candidat envers sa campagne présidentielle. En sacrifiant son immeuble au Virage, un lieu empreint de symbolisme pour de nombreux Sénégalais, le candidat en question fait preuve d’une détermination sans précédent, à atteindre les plus hautes sphères du pouvoir.

Les offres refusées :
Selon des sources proches de la campagne, le candidat aurait reçu des offres de l’ordre de 4,5 milliards de francs Cfa, pour la vente de son bien immobilier. Cependant, de manière surprenante, il aurait décliné ces offres, affirmant que le montant ne correspondait pas à la valeur sentimentale et symbolique de l’immeuble. Cette décision a suscité des interrogations parmi les électeurs et les analystes politiques, quant à la stratégie financière du candidat.

Une campagne ambitieuse :
La vente de l’immeuble au Virage, pourrait fournir des ressources considérables pour financer une campagne présidentielle ambitieuse. Les coûts associés aux élections, tels que les déplacements, la publicité, les événements de campagne et les équipes de campagne, nécessitent des fonds substantiels. En mobilisant une somme aussi importante, le candidat aspire à marquer les esprits et à démontrer son engagement envers le peuple sénégalais.

Réactions de la population :
Cette décision spectaculaire n’a pas manqué de susciter des réactions diverses au sein de la population. Certains saluent le geste du candidat, considérant cela comme une preuve tangible de son dévouement envers la nation. D’autres, cependant, expriment des inquiétudes quant à la viabilité de financer une campagne politique, en sacrifiant un patrimoine personnel.

La vente de l’immeuble au Virage par un candidat aux élections présidentielles sénégalaises en 2024, constitue un événement marquant dans le paysage politique. Cette décision reflète la complexité des enjeux financiers associés aux campagnes électorales et soulève des questions sur la relation entre la sphère personnelle des candidats et leur engagement envers le bien commun. Le geste audacieux du candidat sera scruté de près au cours de la campagne électorale, laissant place à des discussions animées sur la politique et la responsabilité financière des aspirants à la Présidence.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles