15 C
New York
dimanche, avril 21, 2024

Buy now

spot_img

Révélations de Aïssatou Tall Sall : Des mandats d’arrêt lancés contre des Sénégalais «fugitifs»

A l’Assemblée nationale, le ministre de la Justice a annoncé que des mandats d’arrêt sont lancés contre des Sénégalais, jugés être en marge de la loi. «Il est hors de question que des Sénégalais soient punis, car étant sur le territoire national, que d’autres qui ont enfreignent la loi, ne le soient pas, sous prétexte qu’ils sont à l’étranger. On est en train d’y veiller et on fera le travail. La justice suit son cours», dit Aïssatou Tall Sall.

our le Grade des Sceaux, ministre de la Justice, la critique selon laquelle la justice est partisane et, est seulement dirigée vers des acteurs politiques, est infondée.

«Quand un politicien commet un délit de droit commun, comme tout Sénégalais, il est jugé par les mêmes juges, les mêmes juridictions, dans les mêmes conditions que tout Sénégalais. Il n’y a qu’une seule justice pour les grands, les petits, les célèbres ; c’est ça, la vocation de la justice !»

Par ailleurs, parlant des prisons, le ministre de la Justice a indiqué que le Sénégal compte environ 13.900 détenus, répartis dans 37 établissements pénitentiaires, soulignant ainsi la nécessité d’entreprendre des efforts pour l’augmentation de ces lieux de privation des libertés.

Les députés ont adopté le projet de budget du ministère de la Justice, pour l’exercice 2024. Il est arrêté à la somme de 92.161.262.422 FCfa en crédits de paiement (CP) et 93.421.262.422 FCfa, en autorisations d’engagement (AE).

Avec Sudquotidien.sn

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles