21.1 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

Fiches de parrainage : Les avocats de Sonko haussent le ton et appellent l’Etat à respecter les décisions…

Malgré la décision de justice réintégrant Ousmane Sonko sur les listes électorales, la Direction Générale des Élections (DGE) a refusé l’accés à son mandataire Ayib Daffé pour pouvoir recupérer ses fiches de parrainages. Sur ce, les avocats du leader du Parti ex-Pastef dénoncent ce comportement de la DGE et appellent le président Macky Sall à respecter les décisions de justice.

« Une fois à la Direction Générale des Élections, l’huissier de justice et le mandataire du sieur Ousmane SONKO chargé de récupérer en même temps les fiches de parrainage, ont été tous deux éconduits et empêchés d’accéder aux locaux. Le Directeur Général des Élections a pris prétexte qu’il ne pouvait les recevoir aujourd’hui, sans aucun motif et les a fait éconduire tous les deux, aux heures de service, se rendant ainsi auteur d’une entrave à l’exécution d’une décision de justice, à l’exercice de la fonction d’huissier de justice et d’une voie de fait« , lit-on dans un communiqué parvenu à la rédaction de Senego, signé par le collectif des avocats de Ousmane Sonko.

Selon eux, cette affaire montre la volonté de l’État du Sénégal de ne pas se conformer aux décisions de justice rendues par les magistrats…Cette situation est d’une extrême gravité en ce qu’elle sape les fondements de la République et de l’État de droit.

La Défense de Monsieur Ousmane SONKO alerte en conséquence l’opinion nationale et internationale sur ce qui est en train de se produire au Sénégal où les magistrats rendent des décisions que l’État refuse d’exécuter, en violation de la loi et pour des ambitions purement électoralistes.

La défense de Monsieur Ousmane SONKO appelle le Président de la République Monsieur Macky SALL, garant du fonctionnement normal des Institutions et du respect de l’État de droit, à faire assurer l’exécution des décisions rendues par les Cours et Tribunaux, tel qu’il l’avait lui-même proclamé à l’occasion de son discours du 04 juillet 2023.

Le collectif de défense appelle l’État du Sénégal à protéger les institutions, au respect de la magistrature et des décisions de justice rendues par les cours et tribunaux.

La Défense de Monsieur Ousmane SONKO ne ménagera aucun effort pour faire primer la loi qui est au-dessus de tous y compris de l’État.

Document

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles