10.1 C
New York
dimanche, avril 21, 2024

Buy now

spot_img

« La mauvaise foi de l’adjudant Sarr » – Par Lébougui

il lui est reproché ses prises de positions politiques dans un grand-place à la cité Keur Gorgui. Les éléments techniques et les témoins, dont un civil qui a donné l’alerte, sont là et lui ont été présentés. Dès lors, il ne s’agissait nullement de soupçon de violation grave des textes le régissant, mais de faits avérés et prouvés.

L’adjudant Sarr tente de se disculper. Mais, il sait bien qu’il a été puni pour violation récurrente de l’obligation de réserve et mise en danger de ses camarades. Cette sanction est prévue et imposée par le règlement auquel il est soumis. Il lui a été donné la possibilité de se défendre, avant toute sanction, comme le prévoit les textes dans pareils cas. Ce qu’il n’a jamais pu faire, faute d’arguments devant les données techniques et la personne qui a alerté et qui fréquente comme lui ce lieu public.

La démarche qu’il suit, prouve alors sa mauvaise foi. Sinon, pourquoi partir par anticipation s’il n’a rien à se reprocher et si il a des éléments pouvant remettre en cause les preuves qui lui ont été présentées ? Pourquoi il ne les a pas mis sur la table ? Ce qui est sûr, c’est qu’il est de mauvaise foi. Car, sachant qu’il risquait la radiation, il a, pour sauver les meubles, opté pour une retraite anticipée, comme le lui permet d’ailleurs, le règlement.

Heureusement et tant mieux pour les FDS, qui n’ont pas besoin d’hommes déloyaux mais de personnes vertueuses et républicaines.

Lébougui

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles