26.7 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Les quotidiens commentent l’interdiction des activités politiques à Touba

La décision du khalife général des mourides interdisant le déroulement d’activités politiques à Touba (centre) domine la livraison des quotidiens de ce lundi.

‘’Outré par les activités politiques qui sont en train de désacraliser la ville de Touba’’, le guide religieux ‘’a pris ce week-end une forte mesure’’, rapporte L’As.

‘’Serigne Mountakha Mbacké s’est indigné des conséquences qu’entraînent souvent les activités politiques pourtant interdites à Touba depuis très longtemps’’, écrit L’As.

Le Quotidien affirme que ‘’l’orthodoxie va être respectée à Touba’’, car ‘’le khalife général des mourides n’est pas dans une logique de négociation’’.

‘’Aux gros problèmes, les grandes solutions’’, ajoute Le Quotidien, estimant que ‘’cette délocalisation des bureaux de vote de Touba peut être interprétée comme un souhait de garder son équidistance des acteurs politiques’’.

Avec cette décision, ‘’le khalife raye la cité [religieuse] de la carte politique du Sénégal’’, commente L’Observateur.

‘’Serigne Mountakha Mbacké a décidé que les manifestations politiques, qui lui causent le plus de chagrin, ne se tiendront plus à Touba’’, qui, pourtant, concentre un grand nombre d’électeurs, cette ville étant la plus peuplée du pays après Dakar.

Rien que la commune de Touba Mosquée comptait 275.880 électeurs répartis dans 45 lieux de vote et 602 bureaux de vote aux dernières élections municipales et départementales, souligne L’Observateur.

Un analyste interrogé par le même journal dit s’attendre à ‘’d’énormes difficultés’’, concernant la délocalisation des nombreux bureaux de vote de la ville. De toute façon, poursuit L’Observateur, ‘’Serigne Mountakha Mbacké a toujours le dernier mot’’.

‘’Une décision lourde mais compréhensible’’

Le Soleil redoute les conséquences de cette ‘’décision radicale’’. ‘’C’est une décision lourde mais compréhensible’’, commente un analyste politique interrogé par le même journal.

Même s’il est ‘’influent’’, le guide religieux a mené récemment des ‘’médiations’’ entre les leaders politiques, ‘’mais il n’en voit pas les résultats’’, affirme l’interlocuteur du journal Le Soleil.

Il ajoute que le khalife général des mourides ‘’est donc inquiet pour ce qui pourrait se passer’’ en termes de conséquences des activités politiques dans le périmètre de la ville sainte.

WalfQuotidien parle de Serigne Mountakha Mbacké, mais pour un autre sujet. A la suite de la suspension du signal de la chaîne Walf TV par l’Etat, pour une durée de trente jours, le guide religieux a offert 5 millions de francs CFA au groupe de presse privé Wal Fadjri, selon le journal.

Des émissaires de Serigne Mountakha Mbacké ont assuré Wal Fadjri du soutien du chef spirituel de Touba, qui a promis d’user de ‘’toutes ses prérogatives pour que Walf TV retrouve son signal’’.

Le ministre de la Communication, des Télécommunications et de l’Economie numérique, Moussa Bocar Thiam, reproche à Walf TV d’avoir diffusé ‘’des images de violence exposant les adolescents’’, des images ‘’accompagnées de propos […] incitant à la violence et portant manifestement atteinte à la sécurité de l’Etat’’.

Le journal Record évoque la possibilité, pour le sélectionneur national du Sénégal, de ‘’laisser souffler ses cadres’’ lors du match prévu samedi 17 juin contre le Bénin, pour les éliminatoires de la prochaine Coupe d’Afrique des nations.

‘’Pour les deux rencontres prévues contre le Bénin et le Brésil, Aliou Cissé veut composer avec trois latéraux gauches et deux droitiers’’, lit-on dans Stades, qui passe à la loupe la liste des joueurs convoqués pour la rencontre avec l’équipe nationale béninoise et le match amical à jouer contre les Brésiliens.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles