27.9 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Manifestations du 1er et 2 juin suite à la condamnation de Ousmane Sonko: 16 décès, 500 arrestations, des mineurs et des étrangers dans la mêlée

La police donne des chiffres des manifestations qui ont suivi la condamnation de Ousmane Sonko dans l’affaire l’opposant avec l’ex-masseuse Adji Sarr. Tout compte fait, elle a fait état de 500 personnes arrêtées. Parmi ces individus figurent des mineurs et des étrangers. De plus, à la date du 4 juin, 16 décès ont été enregistrés. A cela, il faudra ajouter les dégâts matériels.Elle a présenté ses condoléances aux familles endeuillées et a exprimé sa solidarité aux personnes qui ont subi des dégâts matériels.

 
« La majorité de ces personnes arrêtées avaient des cocktails Molotov, des armes blanches et des armes à feux de gros calibres. Les forces de sécurité ont fait face à des manifestants violents qui ne cherchaient pas à exprimer des opinions mais à commettre des actes subversifs. Certains de ces manifestants ont visé des infrastructures de l’État, telles que les usines d’eau et d’électricité, les transports publics, les banques ainsi que des commerces et des domiciles », informe le commissaire Ibrahima Diop, directeur de la Sécurité publique.  
Selon les responsables de police, la toile de fond de cette attaque était de perturber l’activité économique et d’instaurer un climat de terreur.

Le professionnalisme des Forces de Défense et de Sécurité a été loué. D’autant plus qu’un officier de police a refusé d’utiliser son arme lorsqu’il s’est rendu compte qu’il avait en face de lui des mineurs alors qu’il était dans les conditions de se défendre conformément à la loi.
< Du reste, la police a invité la population à collaborer étroitement avec les Forces de Défense et de Sécurité pour assurer la tranquillité des personnes. D’ailleurs, les responsables de la police encouragent les populations à signaler toutes activités suspectes aux numéros suivants 17 pour la police et 123 pour la gendarmerie.

La police rassure que la situation est maîtrisée.  Les activités étaient affectées dans les régions de Dakar et de Ziguinchor. La police est déterminée à préserver la sécurité des personnes et de leurs biens et à faire respecter l’ordre.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles