8.6 C
New York
dimanche, avril 14, 2024

Buy now

spot_img

Alpha, Modou et Landing : Ce que l’on sait des trois décès suite aux manifestations

Suite à la décision du 03 février 2024 du président Macky Sall d’annuler le décret convoquant le corps électoral pour l’élection présidentielle initialement prévue le 25 février 2024, et à l’introduction par l’Assemblée nationale d’un projet de loi visant à fixer la nouvelle date de l’élection au 15 décembre 2024, l’opposition et la société civile sénégalaises ont vivement réagi. Ces groupes ont unanimement appelé à des manifestations pour contester ces décisions. Malgré une forte présence des forces de l’ordre, des violences ont éclaté à travers le pays, entraînant des affrontements, des barricades, des incendies et un usage parfois excessif de la force par les autorités. Le bilan provisoire fait état de trois décès détaillés ci-après.

Alpha Yoro Tounkara

Alpha Yoro Tounkara, âgé de 22 ans et étudiant en deuxième année de licence en géographie à l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, fait partie des victimes. Il a été mortellement touché par une balle dans les côtes, tirée par un gendarme sur le campus de l’UGB. Ce tragique événement a été confirmé par des sources universitaires, médicales, judiciaires, ainsi que par des témoins présents sur les lieux.

Modou Gueye

Le deuxième décès rapporté est celui de Modou Gueye, un jeune commerçant de 23 ans résidant à Guinaw Rail Sud. Gueye a été tué d’une balle dans l’abdomen, tirée par un gendarme aux abords de la gare du TER à Colobane. Son frère et plusieurs témoins sur place ont rapporté les circonstances de sa mort.

Landing Camara dit Diedhiou

Le troisième décès concerne Landing Camara, surnommé Diedhiou, un élève de 16 ans du lycée Djignabo. Il a été atteint mortellement à la tête par un tir d’un homme en tenue civile sur l’axe Lyndiane-Grand Dakar à Ziguinchor. Des sources hospitalières et administratives, appuyées par des photos et vidéos témoignant de l’incident, ont confirmé cette information.

Points importants:

  • Les victimes sont toutes des jeunes hommes, âgés de 16 à 23 ans.
  • Deux d’entre eux ont été tués par des balles tirées par des gendarmes.
  • Le troisième a été tué par balle par un homme en tenue civile.
  • La situation est toujours tendue et d’autres victimes sont à craindre.

À noter que les autorités ont dit avoir ouvert une enquête sur le premier décès, mais elles n’ont toujours pas réagi concernant les deux autres décès survenus. Les circonstances de leur mort restent à élucider. Cependant, si ces élucidations prennent autant de temps que celles des morts survenues au Sénégal suite à des manifestations depuis 2021, nous pouvons encore attendre un moment avant de connaître les véritables responsables du décès de ces trois individus récemment survenus

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles