8.6 C
New York
dimanche, avril 14, 2024

Buy now

spot_img

Report de la Présidentielle : Vent de révolte chez les magistrats

Un vent de rébellion souffle sur la magistrature après les décisions du Président de la République et de l’Assemblée nationale de repousser l’élection présidentielle initialement fixée au 25 février 2024.

Du côté des magistrats, si on ne descend pas dans les rues pour protester, la colère est à son paroxysme. Selon les informations de Les Echos, reprises par Senenews, l’annonce du report de la Présidentielle a été reçu comme une douche froide. Et la goutte de trop est la corruption présumée chez les juges du Constitutionnel évoquée comme motif pour reporter la Présidentielle.

Cela a suscité le courroux de beaucoup de magistrats. Surtout, pour ce qui concerne Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly. L’ancien Président de la Cour Suprême est décrit par ses anciens collègues comme l’un des magistrats les plus intègres. Du coup, les magistrats ne peuvent admettre que cette suspicion de corruption sorte de la bouche du Président de la République. Cela est encore au travers de la gorge des collègues du Président de l’Union des sénégalais (UMS) qui n’en reviennent toujours pas.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles