15 C
New York
dimanche, avril 21, 2024

Buy now

spot_img

Amadou Ba a-t-il refusé de contresigner le décret abrogeant la convocation du corps électoral ?

Depuis le samedi 3 février 2024, le Premier ministre Amadou Ba, également candidat du camp au pouvoir, est absent de la scène publique. Cette disparition intervient juste après l’annonce par le président de la République, Macky Sall, de l’arrêt du processus électoral par l’abrogation du décret convoquant le corps électoral pour les prochaines élections présidentielles. Jusqu’à cette date, Amadou Ba était activement présent dans les médias et sur les réseaux sociaux, partageant quotidiennement des contenus relatifs à ses activités d’inauguration et de visite économique à travers le pays.

Malgré des sondages non publiés qui suggéraient des difficultés, Amadou Ba restait confiant dans sa capacité à remporter l’élection présidentielle. Dans une dernière interview accordée à Dakaractu, face à des rumeurs demandant le report de l’élection, il avait exprimé son opposition à une telle idée, affirmant être contre tout report. Cependant, le président Macky Sall, qui avait désigné Amadou Ba comme son successeur, a décidé de reporter l’élection, révélant un désaccord manifeste entre le Président et son Premier ministre.

Le site Confidentiel Afrique rapporte vendredi 2 février, que les discussions entre Macky Sall et Amadou Ba ont été tendues lors d’une rencontre, suite au retour du Président d’un voyage en Italie et à Barbade. Cette rencontre survient avant l’annonce du Président du reporte de la présidentielle, et par la suite dans un contexte où le décret d’abrogation du président doit être contresigné par le Premier ministre, soulevant des interrogations sur la possibilité que Amadou Ba refuse de signer ce décret en raison de son opposition au report de l’élection.

Des opposants politiques, dont Amadou Ba (homonyme et mandataire de Bassirou Diomaye Faye) et Mamadou Lamine Diallo, président du Mouvement TEKKI, ont publiquement questionné la situation. Ils s’interrogent sur qui a contresigné le décret d’abrogation, soulignant l’obligation de cette procédure et annonçant des intentions de contester le décret devant la justice. De même, des figures médiatiques comme Mamoudou Ibra Kane, également soutien d’Amadou Ba ont exprimé leur opposition au report de l’élection, reflétant une partie de l’opinion publique qui demande à Amadou Ba de prendre publiquement position sur cette crise.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles