8.1 C
New York
vendredi, avril 19, 2024

Buy now

spot_img

Magal de Porokhane 2024 : La ministre de la Santé dans la cité religieuse

La ministre de la Santé et de l’Action sociale a conduit ce mercredi une importante délégation de son département, dans le cadre d’une mission avancée pour l’édition 2024 du Magal de Porokhane, prévu le 25 janvier prochain. Docteure Marie Khemesse Ngom Ndiaye a rassuré sur le dispositif sanitaire qui sera mis en place à cette occasion. 

 
La ministre de la Santé et de l’Action sociale a révélé que de  gros moyens seront déployés pour permettre aux pèlerins de célébrer l’événement avec plus de garanties en matière sanitaire. Docteure Marie Khemesse Ngom Ndiaye, a présenté au khalife général des mourides le dispositif sanitaire qui sera mis en place pour l’événement religieux. Il est composé de 23 postes de santé avancés, 369 agents et 40 ambulances, entre autres. Un montant de 15 millions est également alloué pour l’achat de médicaments pour une prise en charge gratuite des pèlerins. 
 
Le Magal de Porokhane enregistre chaque année des centaines de milliers de pèlerins venus des quatre coins du pays.  Et pour permettre à ces derniers de mieux célébrer le Magal dédié à la vénérée mère du fondateur du mouridisme, un dispositif sanitaire sera piloté par la région médicale de Kaolack, le district sanitaire de Nioro, avec l’appui du groupement n°3 d’incendie et de secours de Kaolack. 
“Nous sommes venus évaluer le dispositif sanitaire mis en place pour le grand Magal de Porokhane qui se situe fans la région de Kaolack, dans une zone frontalière avec la Gambie. Dans un premier temps, il s’agit d’une démarche de prévention et de promotion de la santé avec le service d’hygiène, pour contrôler l’eau de boisson, afin qu’elle soit apte à la consommation, les  denrées alimentaires, mais également aller vers la désinfection des sites religieux et des concessions », a précisé Dr Ndiaye. 
 
Selon elle, au-delà du dispositif de prévention, il y a des postes  avancés, des points de prestations de proximité, tout le dispositif de régulation en cas de problèmes ponctuels. Le dispositif, qui est déjà opérationnel, va continuer deux jours après le Magal. 
«Nous sommes satisfaits, nous avons également rencontré le khalife général des mourides Serigne Mountakha Mbacké pour bénéficier de ses prières. Nous avons aussi visité le grand daara de Mame Diarra Bousso où il y a un poste de santé qui sera appuyé à hauteur d’un  million en médicaments », a souligné la ministre.   

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles