27.9 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Visite du Premier ministre à Kaolack : Les populations listent les priorités

Le Premier ministre Amadou Ba a rencontré les différentes composantes de la population kaolackoise ce lundi 8 janvier pour discuter des perspectives politico-économiques. Sur place, les ministres, députés, maires, présidents de conseils départementaux et dignitaires religieux issus des 14 communes du département de Kaolack lui ont exposé leurs attentes.

« Nous croyons que le Premier ministre a prêté une oreille attentive aux interpellations des responsables présents lors de la rencontre. Car pour nous, l’État doit rester debout et vigilant, ce sont les seules recommandations que nous avons pour eux », ont déclaré d’un ton empreint de magnanimité les partisans du président Macky Sall.

Malgré la réalisation d’infrastructures routières, d’équipements énergétiques et de projets éducatifs, notamment l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass (USSEIN) pour 132 milliards de FCFA par décret du 25 janvier 2013 (2013-173), les hommes du président conseillent la prudence.

« L’extension de la centrale électrique de Kahone de 104 MW pour un montant total de 19 milliards de FCFA, à travers le Fonds de soutien au secteur de l’énergie, a doté la Senelec de nouvelles capacités. Elle a fait de Kahone l’une des centrales les plus importantes du parc de la Senelec, avec des coûts de production très compétitifs », ont-ils ajouté.

« Les travaux d’assainissement de la ville de Kaolack, d’un coût global de près de 15 milliards de FCFA, dont 1,2 milliard pour la cité religieuse de Médina Baye avec l’appui de la Banque Ouest-africaine de développement (BOAD) dans le cadre du Programme d’assainissement des eaux pluviales de la capitale régionale et les branchements sociaux pour un coût de 733 601 042 FCFA, sont des réalisations visibles », ont-ils continué.

Avec tout ce capital positif, Kaolack aspire à être gagnante avec ses cadres tels que le directeur général de la société nationale d’électricité, Pape Mademba Biteye, a assuré M. Diallo. « Si le jeu des lobbies cesse, s’ils arrêtent d’alimenter les divisions, la moisson sera belle car le leadership est disponible, ouvert à toutes les alliances sincères qui convergent vers la dynamique gagnante », ont-ils conclu.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles