15 C
New York
dimanche, avril 21, 2024

Buy now

spot_img

Mame MBAYE NIANG déçoit le peuple sénégalais à chaque sortie. (Par Massylla GUEYE DG CHÂTELAIN). 

Dans sa sortie récente, Mame Mbaye Niang, ministre du tourisme, veut revenir à la course. Son manque d’élégance républicaine et/ou défaut communicationnel refait surface et assure sa disqualification politique. Il est acquis que le Sieur en question n’est pas prêt à danser dans la musique des hommes d’Etat.

Il est aujourd’hui de notoriété publique que ce monsieur est une farce de la République pour ne pas dire « serpent de la République ». Il déçoit le peuple sénégalais à chaque sortie. Pour faire court il n’est pas à la hauteur.

Comment osez-vous remettre en cause de choix du Président porté sur Amadou BÂ pour mener la barque républicaine à l’élection présidentielle du 25 février 2024 ?

Ne faites-vous pas partie du même parti ? N’avez-vous pas les mêmes ambitions ? Celles de matérialiser à la perfection les actes du plan Sénégal émergent (PSE) avec un objectif d’émergence à l’horizon 2035. Pratiquez-vous souvent l’art de la retenue ? Apparemment ces questions ne vous disent rien parce que l’administration au sens rigoureux du terme sonne chinois chez vous.

En tant que jeunes du parti, nous n’accepterons plus jamais des bribes de conflits fratricides, des propos diffamatoires ou des diatribes à but démagogique allant dans le sens de ternir l’image d’un patriote confirmé et assermenté par tout le peuple sénégalais. Monsieur Mame Mbaye Niang, je parle au nom de toute la jeunesse du parti pour vous demander d’opérer dans la décence, la décence dans l’humilité.

Et surtout l’humilité de vous taire si le mobile est de sortir pour dire des gaucheries, l’humilité de renvoyer les questions dont vous n’avez aucune habilitation, l’humilité de lire les textes du parti pour redorer votre sens de la hiérarchie. L’humilité d’accepter l’autre quelle que soit la réputation qu’il dégage, l’humilité de ne plus confondre ancienneté et compétence. Ainsi mieux ce sera pour vos intérêts et ceux du parti étant donné que vous n’avez pas encore trop séduit les sénégalais, surtout les jeunes qui sont une frange à ne point négliger. Votre rôle doit être de chercher comment vous réconcilier avec les jeunes qui ont divorcé avec vous depuis votre accession au Ministère de la Jeunesse. Jusqu’à présent, le courant ne passe pas et les jeunes n’oublient pas.

La prochaine fois, si vous entendez le nom du Premier ministre Amadou BÂ, veuillez solennellement lui signifier le respect de son rang et de son statut international.

Le Président de la République est et demeure le plus informé du pays, il sait qui travaille et qui fait semblant, qui mouille le maillot et qui se verse de l’eau pour l’apparence. La confiance du Président et des sénégalais à l’endroit du Premier ministre Amadou BÂ ne sera jamais amenuisée par des personnes de mauvaise foi.

 

Massylla GUEYE (DG Châtelain).

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles