15 C
New York
dimanche, avril 21, 2024

Buy now

spot_img

Ousmane Cissé, DG de la Somisen: « La roche qui permet de croire à l’existence de diamant au Sénégal, n’existe… »

Dans ses déclarations, ce lundi 11 décembre 2023, l’ancien Directeur général de Dakar Dem Dikk, Me Moussa Diop, pointe du doigt le ministre Aly Ngouille Ndiaye et le Président Macky Sall, les accusant d’être impliqués dans l’attribution d’un contrat d’exploitation d’une pierre précieuse au Sénégal. Cette fois-ci, c’est Ousmane Cissé, ancien Directeur général des Mines et actuel Directeur général de la Société des Mines du Sénégal (Somisen), qui s’ajoute aux accusations et aux contre-accusations, concernant un possible scandale, lié à un contrat minier pour l’exploitation de diamants avec le groupe Mimran, appartenant à l’homme d’affaires Jean Claude Mimran.

Lors d’une conférence de presse cet après-midi du lundi, le Directeur général de la Somisen a cherché à éclaircir les accusations de Me Moussa Diop. M. Cissé a formellement nié l’existence d’un contrat minier concernant l’exploitation de diamants au Sénégal.

« Dans le portefeuille de la Somisen, il n’existe aucune société qui exploite le diamant au Sénégal », a-t-il déclaré, avant d’esquisser brièvement l’histoire de la quête du diamant, pierre précieuse, au Sénégal, affirmant que, « depuis 1911, beaucoup de missions ont été effectuées et les quelques petites pierres découvertes, ont été effectuées dans la Falémé sur le fleuve Sénégal ».

D’après M. Cissé, depuis cette époque, aucune ressource minière semblable n’a été observée dans le pays. « La roche qui permet de croire à l’existence de diamant au Sénégal, n’existe pas (…) C’est à Kédougou qu’on alimentait de l’espoir dans les localités telles que Wassangara, Bandafassi, mais il n’y en a pas », a lancé le responsable de la Somisen.

Selon lui, « au Sénégal, 15 sociétés sont dans l’exploitation, avec une part accordée à l’Etat entre l’or, le phosphate et le zircon ».

D’autres détails ont été communiqués par l’ancien Directeur général des Mines, notamment concernant les permis d’exploitation. Dans ses récentes déclarations, Me Moussa Diop a mentionné l’émission d’un tel document à Mimran, réalisée par le ministre Aly Ngouille Ndiaye, sur instruction du président de la République, Macky Sall. Ousmane Cissé a saisi cette opportunité pour éclaircir la situation.

« S’il n’y a pas de roche, s’il n’y a pas de diamant à exploiter, donc nécessairement, il n’y a pas un permis d’exploitation ni une concession minière, mais tout de même, l’Etat du Sénégal, dans le cadre de la promotion pour la meilleure connaissance du sous-sol, a eu à délivrer des permis de recherche », ajoute-t-il.

Pour lui, en se référant aux rapports de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), « le permis est différent de l’autorisation de prospection, laquelle est délivrée par le ministère des Mines, avec la signature du directeur. L’autorité a notamment rappelé les conditions dans lesquelles le permis de recherche est octroyé et exempte le Chef de l’Etat dans le processus de délivrance. S’il s’agit d’un permis de recherche, c’est le ministre qui s’en occupe et non le président de la République », a-t-il conclu.

Birame Khary Ndaw

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles