8.6 C
New York
dimanche, avril 14, 2024

Buy now

spot_img

Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération : Le budget 2024 s’élève à plus de 60 milliards de FCFA

Les députés ont adopté le 18 novembre dernier, le budget 2024 du ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération. Il est arrêté à 60. 806. 797. 232 FCFA en autorisations d’engagement (Ae) et 56. 561. 797. 232 FCFA en crédits de paiement (Cp).

Doudou Ka
Doudou Ka

Selon un document de l’Assemblée nationale, ce projet de budget est réparti en trois programmes : coopération, développement des Partenariats publics privés et appui secteur privé ; économie productive, compétitive et créatrice d’emplois et en fin le programme pilotage, gestion et coordination administrative.

Dans le document, Doudou Ka est revenu sur la question relative à la rationalisation des divers instruments financiers. Il a expliqué que cette directive, émanant du Président de la République, a été prise en compte à travers le programme Pace. Ce programme intègre selon lui, une variété d’instruments d’intervention, tels que la Der, l’Adepme, le Fongip, le Fonsis, le Fonds commun de placement, entre autres. Dans ce contexte, il a souligné que le Fongip serait renforcé afin d’augmenter son volume d’actions. De plus, il a fait savoir qu’une réflexion était en cours pour évoluer vers une garantie de signature, ce qui permettrait d’amplifier son impact sur l’accompagnement des petites et moyennes entreprises (Pme).

En ce qui concerne les impacts de l’économie numérique, il a souligné que la contribution globale de cette dernière à la croissance se décompose en deux éléments principaux. Tout d’abord, il y a un effet direct résultant de l’accumulation de capital numérique grâce à d’importants projets soutenus par le Gouvernement et le secteur privé. De plus, il a mis en avant le fait que l’économie numérique constitue un moteur de croissance essentiel et un levier majeur pour stimuler la productivité, ce qui est nécessaire pour favoriser l’industrialisation.

Sur les réalisations du Fongip, Doudou Ka dira qu’il s’agit de 73 milliards de FCFA de crédits mobilisés pour un coût total des projets accompagnés de 101,3 milliards de FCFA avec plus de 10 000 emplois créés et un taux de défauts de 8,6%. Pour ce qui est de l’accompagnement octroyé au secteur de la lutte, il a souligné que le monde de la lutte fait partie de notre économie identitaire qu’il convient d’accompagner à travers les mécanismes innovants qui ont été créés. Il ajoutera que la lutte, appartenant au secteur du sport et des loisirs, qui est en forte croissance de 14,4% entre 2021 et 2023, mérite plus de considération et d’accompagnement de ses acteurs économiques. C’est pour cette raison que le Fongip a pensé accompagner ce secteur dynamique qui intéresse beaucoup de jeunes. En ce qui concerne le Fonsis, le Ministre a précisé qu’il soutient près de 30 projets, représentant un investissement total de 600 milliards de FCFA, dont 40 milliards de FCFA proviennent du Fonsis.
Adou FAYE

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles