25.3 C
New York
lundi, avril 15, 2024

Buy now

spot_img

Départements les plus peuplés du Sénégal : Mbacké en tête avec 1 359 757 d’habitants devant Dakar, Mbour et Thiès.

18 032 473 de personnes résidentes ont été recensées en 2023 au Sénégal selon le rapport préliminaire du cinquième Recensement général de la Population et de l’Habitat (RGPH-5) effectué par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD). Cette population est majoritairement jeune.
En effet la moitié est âgée de moins de 19 ans. En outre, ce recensement révèle un léger basculement du rapport de masculinité en faveur des hommes. Ainsi on retrouve dans la population 103 hommes pour 100 femmes.
L’étude livre également ses résultats dans la répartition de la population dans l’espace national.

Dakar la plus forte densité au km².

La population du Sénégal est répartie de façon inégale dans l’espace. Les plus fortes concentrations humaines s’observent à l’Ouest du pays, au Centre et au Nord-Ouest, tandis que l’Est et le Nord-Est demeurent faiblement peuplés.
La densité de la population initialement à 65 habitants au km² en 2013, est passée à 92 habitants au km² en 2023.
En considérant la répartition par région, on constate une population concentrée sur l’axe Dakar-Thiès-Diourbel.
La région de Dakar se démarque des autres avec une densité de 7 277 habitants au km². Toutefois, les régions de Diourbel (428); Thiès (375) et Kaolack (252) se caractérisent aussi par des densités de peuplement au kilomètre carré assez élevées. La région de Kédougou est la moins peuplée avec une densité de 15 habitants au km².

Mbacké, le département le plus peuplé.

L’analyse des chiffres du nouveau document par département met exergue celui de Mbacké considéré comme le plus peuplé du pays avec 1 359 757 d’habitants. Il est suivi du département de Dakar avec 1 182 416 habitants. Par ailleurs, Mbour avec ses 937 189 habitants devient le troisième département, suivi du département de Thiès (880 266 habitants) et de Rufisque (822 105 habitants) qui a connu une forte augmentation de sa population entre 2013 et 2023 (68%). A l’opposé, les départements les moins habités sont Salémata (28 111 habitants) ; Oussouye (52 883 habitants) ; Saraya (92 912 habitants) et Ranérou (103 283 habitants).

2,005,420 ménages au Sénégal.

Un ménage ordinaire est défini comme étant un groupe de personnes, apparentées ou non, qui vivent ensemble sous le même toit et mettent en commun tout ou partie de leurs ressources pour subvenir à leurs besoins essentiels, notamment le logement et la nourriture. Ces personnes appelées membres du ménage, prennent généralement leurs repas en commun et reconnaissent l’autorité d’une seule et même personne, le chef de ménage (CM). Cependant, une personne vivant seul constitue un ménage.

Au Sénégal, le nombre de ménages dénombrés en 2023 est au nombre de 1 991 012 ordinaires et 14 408 ménages collectifs ce qui fait un total de 2 005 420 ménages. Les régions de Dakar et Diourbel regroupent l’essentiel des ménages collectifs avec respectivement 2 443 et 2 349. La taille moyenne des ménages est estimée à 9 individus par ménage en 2023. Elle est moins importante à Dakar avec 6 personnes. Par contre, dans les régions de Tambacounda, Sédhiou, Matam, Kaolack et Kaffrine, on trouve des tailles moyennes de 12 individus par ménage. Du reste, à Kolda, Kaolack, Diourbel elle est de 11 individus, tandis qu’à Fatick, elle est de 10 personnes par ménage, renseigne le document produit par l’ANSD.

908 628 ménages cultivent.

En 2023, on a dénombré 908 628 ménages qui ont une activité agricole, soit 45,6% des ménages du Sénégal. La pratique d’une activité agricole est plus fréquente dans les régions de Thiès, Dakar, Louga et Saint-Louis, suivie de Diourbel et Kaolack dans une moindre mesure. L’activité agricole au sens large est moins pratiquée dans les régions de Kédougou, Sédhiou et Ziguinchor.

Ce présent rapport fait le point sur les différentes activités préparatoires mises en œuvre dans le cadre du RGPH-5. Sa production permet de présenter et de mettre à la disposition des utilisateurs, les résultats préliminaires du recensement, après la réalisation de l’Enquête Post Censitaire (EPC) dont la phase de collecte a eu lieu du 22 août au 22 septembre 2023. La sortie du rapport définitif et des différents autres produits du RGPH-5 (projection démographique de la population, répertoire des localités, rapports régionaux, rapport d’analyse spatiale, atlas démographique, rapports thématiques d’analyses approfondies), va suivre la présentation du rapport préliminaire.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles