27.9 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Homosexuel exhumé et brûlé à Kaolack : Ahmed Khalifa Niasse condamne fermement l’incident

L’affaire du corps d’un présumé homosexuel déterré puis brûlé dans la région de Kaolack, par des populations, continue de susciter la polémique. Sur les ondes de la Rfm, Ahmed Khalifa Niasse condamne fermement l’incident.

« C’est regrettable et la famille d’El Hadj Abdoulaye Niass n’est impliquée ni de près ni de loin dans cette affaire. Je précise qu’il ne s’agit pas d’un habitant de la zone, ni d’un talibé ni d’une connaissance. C’est quelqu’un qui, selon des rumeurs, habite dans la banlieue de Kaolack. Il n’était pas connu de la zone de Léona Niassène. Léona Niassène n’a pas incité qui que ce soit à s’impliquer dans ce fait criminel », écarte-t-il.

Pour Ahmed Khalifa Niasse, c’est une mauvaise interprétation du Coran qui est à l’origine de tout cela. « C’est un problème de l’entendement de la religion. La religion vise des faits, mais des faits concernant les vivants. L’islam n’a pas prévu de sanctions contre les morts.

Le prophète (PSL) était debout chaque fois qu’il voyait qu’on transporte un mort vers sa dernière demeure et même, s’il s’agit quelquefois de religion différente. Donc, faire ces genres d’actes, c’est ne pas comprendre l’islam et mal interpréter le Coran. L’État doit sévir pour punir les auteurs » , condamne Ahmed Khalifa Niasse sur Rfm.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles