21.1 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

Après sa passation de service: Les performances et réalisations de Mme Oulimata Sarr au Ministère de l’économie, du plan et de la coopération

La passation de service entre le Ministre Oulimata Sarr et Doudou Ka a été effectuée ce mardi, au Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération. Mme Oulimata Sarr, Ministre sortant, a évoqué les performances et les multiples acquis et avancées significatives réalisées au Ministère. Discrète et travailleuse, elle a rappelé la mobilisation de 1933 milliards de FCfa depuis Septembre 2022, à travers la signature de 69 conventions. Mme Oulimata Sarr rappelle que durant son mandat, elle s’est efforcée à renforcer les capacités du Ministère et, à améliorer le climat social. Elle a mobilisé des ressources additionnelles pour poursuivre le programme de recrutement de talents.

Oulimata Sarr, la Ministre sortante a précisé que sa mission au sein du Ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, a été exaltante. Avec la brillante équipe en place, une feuille de route en 5 points a été établie. Ladite feuille visait à lever tous les financements des projets de directive présidentielle, à l’élaborer le PAP3 qui est la déclinaison quinquennale du PSE pour la période 2024-2028, le recensement de la population et de l’Habitat ( après 10 ans), le lancement du processus de recalcul des comptes nationaux de 2014, appelé rebasing, avec une nouvelle année de référence 2021 et de rendre opérationnel la nouvelle loi PPP de 2021, en impliquant le secteur privé national grâce à la stratégie nationale de développement du secteur privé.

Ainsi, elle révèle que le PAP3 est divisé en 4 chapitres, dont l’un porte d’abord, sur le bilan du PSE. Le second repose sur le cadre macroéconomique qui donne une croissance économique avec un taux moyen 7,7% sur les 5 prochaines années et un déficit budgétaire maitrisé de 3% du PIB ( pour les journalistes les éléments du PAP3 sont dans le projet de loi de finances 2024 déposé à l’Assemblée le 14 Octobre).

Les deux autres chapitres portent sur les 22 projets phares et les 13 reformes sectorielles et transversales. Mais aussi, le volume du PAP en milliards de FCfa. « Nous avons également changé de paradigme, en portant la part du financement du PAP 3 par le secteur privé à plus de 50%. Je vous laisserai la primeur en tant que Ministre de partager le nouveau PAP avec le public », confie-t-elle.

Partenariats Public-Privé

Concernant, les Partenariats Public-Privé, Mme Oulimata Sarr a signalé que des avancées significatives ont été réalisées avec notamment, la signature du premier contrat PPP sous l’empire de la Loi PPP 2021, le contrat du projet des 15 centres de formation professionnelle dans 15 départements du Sénégal. Ce qui démontre, retient-elle, de l’efficacité du nouveau cadre des PPP. Elle a évoqué aussi, le lancement de la campagne nationale de vulgarisation « Tabax Suñu PPP, NguirTabax Suñu Reew » qui a permis de sillonner le pays et de sensibiliser plus de 1000 acteurs des PPP de l’Administration, des collectivités territoriales, la presse, le milieu universitaire, etc. « Aujourd’hui, vous pouvez trouver le portefeuille des projets PPP, composé de 59 projets d’un volume d’investissement de 2500 milliards sur le site du Ministère, ainsi qu’en QR code sur nos cartes de visite », renseigne-t-elle.

Revenant sur le recensement, elle promet à son successeur que l’ANSD va lui remettre le rapport le 31 Octobre. « Ce recensement mobilisant plus de 32,000 agents a été entièrement effectué en digital, permettant d’avoir les données en temps réel. En 2023, nous sommes 18,275,000 sénégalais avec 50,8% de femmes. L’ANSD est un centre d’excellence et chaque année, elle forme des cohortes de statisticiens. Le Sénégal fait partie des pays de la liste restreinte du FMI pour la norme spéciale de diffusion des données. En Afrique subsaharienne, nous sommes les seuls avec l’Ile Maurice, l’Afrique du Sud et les Seychelles à être membre de ce groupe restreint », a souligné Mme Oulimata Sarr.

Signature de 69 conventions

Le Ministre sortant a félicité les équipes du MEPC grâce à leur expertise et, à leur dévouement, aidant à mobiliser 1933 milliards de F Cfa depuis Septembre 2022, à travers la signature de 69 conventions. Cette enveloppe de 1933 milliards est composée de prêts à hauteur de 1 749 milliards de FCfa et de dons pour 183 milliards de FCfa. D’après elle, il est important de noter que les financements octroyés par les fonds concessionnels, représentent 73% du montant global. Elle a aussi, salué l’engagement des partenaires financiers du Sénégal.

Leurs financements représentent un soutien important pour la réalisation des projets tels que le TER Phase 2 Diamniadio- AIBD, un financement entièrement bouclé, le BRT et la restructuration du réseau de bus de Dakar, la Construction de l’Autoroute Dakar-Tivaouane- Saint-Louis ; la Construction d’infrastructures structurantes de la zone économique spéciale intégrée de DIASS (ZESID) ; les Travaux du réseau de voirie à Diamniadio. Il en est aussi, pour les projets de construction d’hôpitaux tels que l’Hôpital El hadj Malick Sy de Tivaouane et l’Hôpital Aristide le Dantec, le projet d’acquisition de 100 000 lampadaires incluant une usine de fabrication ; le projet de construction de 23 centres de formation professionnelle etc.

Stratégie nationale de développement du secteur privé confiée à Doudou Ka

Ailleurs, Oulimata Sarr a confié la stratégie nationale de développement du secteur privé à son successeur Doudou Ka. « A l’horizon 2035, grâce à la mise en œuvre de la stratégie, il est attendu la densification du tissu d’entreprises avec 300 000 entreprises formelles, 300 champions nationaux et 3 millions d’emplois formels créés. D’autres chantiers importants sont aussi ouverts notamment le MCC Régional pour un montant d’environ $500 millions de dollars en cours de formulation », relève-t-elle.

Oulimata Sarr promet à son successeur de trouver au MEPC, le programme phare d’accélération de la Compétitivité et des emplois, dénommée (PACE). Selon elle, les objectifs du PACE sont l’accélération de la compétitivité des chaînes de valeur prioritaires, l’accroissement des investissements privés et la promotion accrue des Partenariat public-privé. Pour ce faire, 250 milliards de FCfa ont été mobilisés et les entités de mise en œuvre tels que la DER, le FONGIP et l’ADEPME sont à pied d’œuvre avec déjà, des success stories à partager.

« Nous procédons à cette passation de service à quelques jours du marathon budgétaire. Nos services ont déjà préparé le rapport économique et financier qui accompagne le projet de Loi de Finances 2024. Ils vous accompagneront à l’Assemblée pour défendre le budget du MEPC qui s’élève à 56 Milliards en 2024. Ce montant inclus les dotations du FONSIS, FONGIP et de l’ANSD en autres », promet-elle.

Ressources additionnelles mobilisées

Mme Oulimata Sarr rappelle que durant mon mandat, elle s’est efforcée à renforcer les capacités du Ministère et d’améliorer le climat social. Elle a mobilisé des ressources additionnelles pour poursuivre le programme de recrutement de talents. Dans le même temps, les process ont été améliorés afin d’archiver électroniquement les conventions et d’assurer un meilleur suivi des projets et programmes. Ainsi, des informations sur les conventions sont disponibles maintenant en temps réel. Sur le plan social, elle s’estime heureuse d’avoir porté la généralisation des heures/plan pour motiver davantage les équipes.

Elle garde d’ailleurs, de très beaux souvenirs de l’Arbre de Noël 2022 et des matchs amicaux, dont l’ANSD est tenant du titre. Compte tenu de la vaste expérience de son successeur, Mme Oulimata Sarr n’a aucun doute qu’il saura conduire le MEPC vers de plus hauts sommets dans un contexte ou le Senegal prépare sa sortie de la liste des pays les moins avancés et devient un pays pétrolier et gazier.

A retenir qu’en ce moment solennel de passation de service, Mme Oulimata Sarr a exprimé un plaisir réel, tout en rendant grâce à Dieu. Très stoique, elle a remercié le Président de la République, Macky Sall pour l’honneur qu’il lui a fait de servir son pays. Elle a aussi, estimé que son accompagnement et ses conseils ne l’ont jamais fait défaut. Ainsi, elle lui réitère toute sa reconnaissance pour la confiance placée en sa personne.

Grace au Président Sall, reconnaît-elle, les femmes savent qu’il n y a plus de plafond de verre au Ministère de l’Economie. Oulimata Sall n’a pas manqué dans ses remerciements d’y associe le Premier ministre Amadou Ba, ainsi que tous ses anciens collègues Ministres à qui, elle souhaite plein succès.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles