27.9 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Arrestations dans les rangs de Pastef : Le MODDAP met en garde Macky

Face à la presse ce lundi 10 juillet 2023, le MODDAP (mouvement des DomouDaara patriotes de Pastef), composé de maîtres coraniques issus de différentes régions du Sénégal, a dénoncé les arrestations « arbitraires » notées au sein de leur parti. Ils estiment que « ces arrestations tous azimuts, en commençant par leur leader Ousmane Sonko ainsi que les autres militants et cadres de Pastef, en l’occurrence le coordonnateur de MODDAP Cheikh Omar Bamba Diop, Cheikh Bara Ndiaye, Oustaz Assane Seck, entre autres, relèvent d’une pure campagne d’intimidation et d’une répression par « le régime dictatorial de Macky Sall ».

Cette rencontre, selon Seneweb, a également été une occasion pour le MODDAP de déplorer les « attaques répétées que subissent ses membres de la part des oulémas qui sont manipulés par le régime en place pour une campagne de diabolisation contre leur mouvement ».

Ainsi, face à cette situation, les responsables de MODDAP condamnent avec fermeté ces pratiques « antirépublicaines » et exigent de l’État du Sénégal la levée immédiatement du blocus autour de la maison du leader de Pastef Ousmane Sonko et la libération immédiatement et sans condition de tous les détenus politiques.

Dans ce sillage, ils invitent le gouvernement à mettre en œuvre toutes les dispositions des articles de la Constitution relatives à la liberté d’expression et à laisser les Sénégalais exercer leur droit de manifestation pacifique prévu par la Constitution.

Par ailleurs, le MODDAP appelle le président Macky Sall à cesser la persécution et le ciblage contre les membres de Pastef. Dans cette optique, ils rejettent toute tentative du pouvoir Judiciaire qui pourrait empêcher la participation de leur « seul et unique candidat » Ousmane Sonko aux prochaines élections de 2024.

Selon eux, « cette tentative de liquidation de leur leader serait une ligne rouge qu’ils ne permettront jamais à la répression aveugle de franchir ». Ils soulignent, à cet effet, que la paix et la stabilité du pays reposent actuellement sur la candidature du leader de Pastef et que « si toutefois Macky Sall décide de l’écarter aux prochaines élections présidentielles, le Sénégal risque de plonger une nouvelle fois dans un chaos total ».

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles