27.9 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Les graves accusations du FRAPP sur la campagne agricole

« Les campagnes agricoles organisées par le Président Macky Sall et son gouvernement ressemblent plus à des périodes de traite qui bénéficient à un petit groupe de Sénégalais dont le gouvernement se fait le complice ». L’accusation est portée par le secrétariat exécutif national (SEN) du mouvement Front pour une Révolution Anti-impérialiste, Populaire et Panafricaine (FRAPP).

Selon son communiqué, le Président Macky Sall et son gouvernement avaient annoncé une dotation « budgétaire exceptionnelle et historique » de 100 milliards de FCFA pour la campagne agricole 2023-2024. Or, la réalité est toute autre, dénonce le document. Lequel avance que « dans une commune comme celle de Ida Mouride, chaque paysan imposable a reçu par exemple 14kg de « semences certifiées » constituées d’arachides brisées mélangées à du sable et des insectes. Les paysans de la commune de Gainth Pathé ont reçu 20 kg d’arachide. Ceux de la commune de Ribot escale ont reçu 18kg d’arachide. Les paysans de la commune de Missira Wadene ont reçu 20kg d’arachide. Les paysans de la commune de Lour escale ont reçu 15 kg d’arachide. Les paysans de la commune de Fass Thieckène ont reçu 15kg et ceux de la commune de Saly escale ont reçu 15 kg d’arachide. »

Pour ne rien arranger, fulmine le mouvement : « À ces miettes de « semences certifiées » qui ne sont pas des semences en vérité, il faut ajouter d’autres miettes, cette fois-ci, concernant le matériel agricole. En effet, Macky Sall a annoncé qu’il mettrait à la disposition des paysans :

– 10.058 semoirs aux 14.958 villages

– 5.525 houes Sine 3 dents aux 14.958 villages

– 2.193 houes occidentales aux 14.958 villages

– 246 charrettes UCF aux 14.958 villages

– 797 charrettes équines aux 14.958 villages

– 606 charrettes asines aux 14.958 villages. »

« Non seulement ces chiffres sont ridicules, mais ce matériel de culture est aussi détourné au détriment des vrais paysans, au détriment des paysans pauvres. »

« Comment atteindre la souveraineté alimentaire avec ces chiffres ridicules ? Comment le paysans sénégalais peut-il sortir de la pauvreté avec ces chiffres ridicules ? », ironise Frapp. Le mouvement estime d’ailleurs que « ces chiffres traduisent l’absence de volonté réelle de Macky Sall et son gouvernement pour atteindre la souveraineté alimentaire ».

La campagne agricole 2023-2024 s’appuie sur la mise en œuvre de la Stratégie nationale de Souveraineté alimentaire (SAS) conformément à la volonté du président de la République, Macky Sall. Une ambition affichée lors du conseil interministériel consacré à la préparation de ladite campagne, en avril dernier, et présidé par le Premier ministre, Amadou Ba.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles