15 C
New York
dimanche, avril 21, 2024

Buy now

spot_img

Touba: Comment le présumé violeur des 27 filles a été arrêté

Fin de cavale pour Khadim Mbacké, le tristement célèbre maitre coranique accusé de viols, attouchements, menaces de mort sur ses 27 élèves âgées entre 6 et 13 ans. Selon le journal l’observateur qui retrace le film de son arrestation, il a été alpagué au moment où, il tentait de profiter des manifestations pour signer son retour dans la cité religieuse qu’il avait quitté récemment pour aller se blinder mystiquement dans le sud du pays. 

C’est le 1er juin que le Mbacké-Mbacké a profité des moments de trouble dans la cité religieuse, nés des manifestations, pour signer son retour dans la plus grande discrétion. Mais c’était sans compter avec la vigilance des éléments du Commissaire Mass Thiobane de la police de Ndamatou qui étaient aux aguets depuis cette sortie des parents des victimes à travers les médias.

Le lendemain de son arrivée, un informateur anonyme s’attache les services du policier en chef pour lui signaler la réapparition de l’homme le plus recherché ces jours-ci à Touba. Le Commissaire use de subterfuges en mettant en confiance sa cible. Vu l’exiguïté des locaux du commissariat de Ndamatou et les auditions des manifestants interpellés, une convocation lui a été servie pour le 05 juin à 10H.

 

Ne se doutant de rien, mais surtout après être rassuré par des marabouts qu’il avait rencontrés au cours de son périple dans la région sud et en Gambie que rien de mal ne lui arriverait, Khadim Mbacké a déféré librement à sa convocation. Après être soumis au feu roulant des questions du Commissaire de la police de Ndamatou en personne, sur procès-verbal, compte rendu a été fait au délégué du Procureur près le tribunal d’instance de Mbacké qui a ordonné la garde à vue du mis en cause pour approfondir l’enquête.

 

Dans ce sillage, le Commandant de la Brigade de recherches de la gendarmerie de Touba qui avait enregistré la plainte collective des parents des victimes, a été invité à venir cueillir le Mbacké-Mbacké. Au terme de son audition, une confrontation avec quelques-unes de ses victimes n’est pas à exclure pour tirer cette affaire au clair. Au cours de son audition, Khadim Mbacké, né en 1990, a nié les faits et s’est attaché les services d’un avocat. Selon des sources de L’Observateur, les confrontations vont se poursuivre.

Related Articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Stay Connected

0FansJ'aime
0SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
- Advertisement -spot_img

Latest Articles