Thiès: Une bagarre entre un élève et un talibé vire au drame

0
198

Une bagarre opposant un élève en classe de CM1 à un talibé (élève dans une école coranique) a viré au drame, jeudi dernier, au quartier Nguinth Extension de Thiès. Selon des sources de Seneweb, B.D M a administré deux coups de poing à son vis-à-vis M.Bâ successivement à la figure et à l’abdomen. La victime, âgée de 10 ans, s’est écroulée avant de perdre la vie. Cependant, vu son statut de mineur de moins de 13 ans, le présumé meurtrier n’a pas été arrêté par la police de Nguinth. Détails !

Domicilié à Tivaouane peulh, B.D.M, âgé seulement de 12 ans, était venu à Thiès pour passer les vacances scolaires auprès de sa tante. Malheureusement, cet élève en classe de CM1 a tué un talibé au quartier Nguinth suite à une banale affaire.

Après l’heure du repas, le vacancier s’est rendu auprès des jeunes de ce quartier pour s’amuser avec eux comme à l’accoutumée.

Plus tard, B.D.M a eu un malentendu avec l’un de ses camarades. Il s’en est suivi une bagarre au cours de laquelle le vacancier a donné deux coups de poing à son vis-à-vis qui s’est écroulé au sol.

Élève dans une école coranique, le jeune homme ne se relèvera jamais. Et pour cause, M.Bâ âgé de 10 ans a perdu la vie sur le coup, selon des sources de Seneweb.

Informés du drame, jeudi dernier vers l’après-midi, les policiers du poste de Nguinth se sont dépêchés sans délai sur les lieux indiqués. Arrivés à destination, les hommes du Lieutenant Ibrahima Gueye ont trouvé la victime inerte et couchée sur le dos.

Après avoir effectué leur constat, les limiers ont ouvert une enquête au cours de laquelle ils ont identifié et entendu le présumé meurtrier.

Âgé seulement de 12 ans, le vacancier, domicilié à Dakar, a reconnu être l’auteur du crime. B.D.M a administré, dit-il, deux coups de poing à son vis-à-vis successivement à la figure et à l’abdomen au cours de leur bagarre.

Sur instruction du procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de Thiès, le présumé meurtrier n’a pas été arrêté par la police.

En effet, cet élève en classe de CM1 échappe provisoirement au mandat de dépôt. En effet, un mineur de moins de 13 ans ne peut pas faire l’objet de mesure privative de liberté, d’après le code de procédure pénal.

La responsabilité pénale de cet enfant de 12 ans a été atténuée conformément aux dispositions de la loi. A cet effet, B.D.M est toujours en liberté.

Au terme de l’enquête diligentée par les policiers du poste de Nguinth, le dossier a été transmis au parquet, hier, sous forme de renseignement judiciaire d’après des sources de Seneweb proches dudit tribunal.

La balle est actuellement dans le camp du procureur qui peut confier la garderie du présumé meurtrier à l’Aemo pour une mesure à vocation éducative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici