Sénégal :Quel modèle économique pour un avenir radieux? (Par Mr Babacar Niasse)

0
259

Nous allons essayer de voir, dans cette réflexion, les différents modèles, leurs expérimentations et leur évaluation. Pour finir, leur impact sur les pays et les populations.

Pour l’implémentation de la première théorie économique nous n’irons pas loin, mais juste à côté au risque de passer à coté.

En Guinée, Son Excellence feu Cheikh Ahmad Sekou Toure, un des pères des indépendances  de l’Afrique francophone, panafricaniste affirmé, est un grand monsieur que je classe au dessus du Président Poète.  Quoique les cris du Camp Boiro  retentissent encore dans les mémoires. Conakry, capitale du pays que l’on considère comme un scandale géologique renferme des richesses minières. Il est, par ailleurs, le Château d’Eau de l’Afrique de l’ouest où y poussent mille fruits et legumes. Ce pays frontalier ami et frère aura choisi, sous l’impulsion de  son premier Président l’autarcie à la place de  l’ouverture, le communisme à la place du capitalisme. Soixante quatre plus tard et jour pour jour, après son  indépendance arrachée,ce  pays qui engorge les deux tiers des réserves de bauxite indispensable à l’aluminium,  nouvel or gris de nos sociétés de consommation, a un sort peu enviable.
La  Guinée est cent  fois  plus abondante en ressources minières que le Sénégal, cent fois plus développée par sa seule ressource humaine, or gris. Pour faire justice, le Président Senghor doit être surclassé, le fils Gnilane, sachant que la quantité d’or qui a été minée de la tête des hommes est bien supérieure à celle qui se trouve sous terre et même parterre. Elon Musk, ancien Sud-africain devenu Hyper champion Amercain lui fait honneur.
La Teranga sénégalaise va  même jusqu’à une préférence internationale au détriment de la nationale. En explorant les différents modèles de développement.
Pour le second modèle de prospérité et pour aller loin, regardons du côté des  Émirats et plus précisément du côté de  Dubai. Qui, avec de maigres ressources pétrolières aura choisi de dilluer sa population à 3000% en utilisant sa géographie, passage obligé du voyage entre l’est et l’ouest, et vice versa. Et en devenant revendeur agréé et agréable de produits chinois entre autres. Tout ceci en faisant de sa petite population maître esclavagiste, sous une autre forme bien sûr,  des émigrants venant des pays du G7 (les 7 pays les plus développé au monde). Aujourd’hui, l’Emirat fait l’envie des autres cousins Emiratis et même de la Saoudite résidence d’ARAMCO, berceau et fief de l’or noir. Ce dernier avec la chute libre de son éclat, est  entrain de développer un grand « Dubai » périphérique.  vous  avez tous entendu parler du projet « NEOM » sur les côtes de la Mer  Rouge, celle que Dieu, par le baton de Moise (Paix sur Lui) fendit pour libérer le peuple hebreux, esclave en Afrique depuis quatre cents ans.
Notre histoire nous donne la possibilité de réaliser plus que Dubaï.
La position géographique, les ressources humaines, allant de l’ingénieur au chauffeur  avec une populations si accueillante, le Sénégal a des atouts certains.
Dubaï s’est développé en moins de cinq ans . Juste après l’érection de l’édifice phare du Bourj Al Arab.
Oui, avec l’ouverture, faisons du  Sénégal le plus grand centre commercial de produits internationaux (Chinois, Turc, Européen et Americain) du monde et accueillons au moins 15 millions de visiteurs étrangers par an pour commencer . Et , ainsi garder le même ratio que la France peuplée de plus de soixante dix millions millions d’âmes. Faisons marcher nos futurs aéroports internationaux, ports, hôtels, restaurants, cadres de divertissement tout en faisant le plein emploi pour notre population. Avec une clientèle cible de plus d’un milliard d’âmes à dispatcher sur trois continents:  les Amériques, l’Europe sont à moins de dix heures de vol de Dakar, Imam du Continent sur sa natte de prière  géographique. Nous Sénégalais revendeurs des produits chinois venant du pays devenu usine du monde et en offrant aux clients une remise sur les heures de vol de quarante huit heures ou plus les escales pris en comptes. Et même une ristourne sur le dépaysement, les barrieres linguistiques, en répondant aux attentes et en offrant de la qualité. Les chinois, grand peuple avec une civilisation  de plusieurs millénaires ont la réputation factuelle de copieur en chef. Alors que le Sénégalais arrive à faire la copie améliorée (le Roye Dakh). Oui, centre commercial en premier pour ouvrir la voie vers une industrialisation. Et en faisant deux coups simultanés.  Offrant ainsi une valeur ajoutée à nos hydrocarbures émergeants.Ceci en devenant Maitre du tristement célèbre commerce triangulaire en  prenant une revanche non revancharde sur ce passé douloureux. Et donner à l’âme nègre universelle la  catharsis pour qu’elle vive apaisée et reposer en paix. Et ainsi sortir des superlatifs péjoratifs et devenir le superlatif le plus élogieux. Triptyque; Foi Trinitaire.Vous m’excuserez  de la poésie, ayant très bien mentionné son Président, je n’ai pas pu m’en empêcher.
Les options on été  énoncées, au Sénégal, un et indivisible de faire son choix.
Et enfin après les tirs de sommation, l’affront lavée, le mythe brisé,   la prise en compte des différentes armes, talents et stratégies. Fini l’intimidation, le débat est ouvert!
Votre serviteur pour un Sénégal meilleur !

The GOAT;
Mr Babacar Niasse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici