PASTEF pris en flagrant délit de faux

0
23

Le Pastef, parti d’Ousmane Sonko qui se veut intègre, opère de manière paradoxale. Habitué des dénonciations et des calomnies, certains membres de son parti, pourtant certains actes que posent ses dirigeants sèment le doute sur l’intégrité de ces leaders.

En effet comment comprendre que le parti puisse mettre la photo de Monsieur Amadou Makhtar Diop Président de la SFI (Société financière internationale (SFI), organisation membre du Groupe de la Banque mondiale en charge du secteur privé ) en lieu et place d’un certain Makhtar Diop qui est plutôt un expert en agriculture, fondateur de RARC Regenerative Agriculture Resource Center (RARC) :

Centre de ressources sur l’agriculture régénérative en Français. loin du respect des valeurs prônées. Les responsable de Pastef France, dont un membre (coordonnateur de Pastef France, Alioune Sall) a été récemment incriminé, dans d’une opération de falsification de document, en faisant du faux et usage du faux. Ces pratiques qui reflètent de la mauvaise fois et de la délinquance devraient interroger les sénégalais et le cas échéant et les pousser à être méfiant des actes de ce parti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici