Passation des marchés publics : le FMI freine Macky Sall

0
63

Le président de la République Macky Sall a pris, le 12 août dernier, un décret modifiant et complétant le décret n°2014-1212 du 22 septembre 2014 portant Code des marchés publics. Lequel décret soustrait les activités des sociétés publiques du secteur de l’énergie et du champ du Code des marchés.

Ce qui n’est pas du goût du FMI qui a tapé du poing sur la table. L’équipe du Fonds monétaire international (Fmi), qui a effectué une mission du 29 septembre au 6 octobre au Sénégal, renseigne que les efforts d’assainissement sont insuffisants, compte tenu des contraintes fortes de financement et de la vulnérabilité croissante de la dette publique».

D’après Edward Gemayel, repris par Le Quotidien, « des objectifs plus élevés en matière de mobilisation des recettes et des engagements crédibles pour supprimer progressivement les subventions à l’énergie sont nécessaires. »

« A cette fin, les autorités sont encouragées à renforcer le recouvrement des recettes, à éliminer les exonérations fiscales onéreuses, à rationaliser les dépenses non prioritaires et à prendre les mesures nécessaires pour réduire les subventions à l’énergie, tout en protégeant les plus vulnérables par des mesures ciblées ».

Le fonctionnaire de l’institution de Bretton Woods considère : «le renforcement de la résilience de l’économie sénégalaise, face aux multiples chocs, et la constitution de marges de manœuvre pour faire face aux chocs futurs dépendent de l’avancement des réformes structurelles clés». Entre autres, il cite la rationalisation des «dérogations au Code des marchés publics pour le secteur de l’énergie». Ainsi demande-t-il à l’Etat de «finaliser la révision de son cadre juridique pour limiter strictement les dérogations aux appels d’offres ouverts et concurrentiels».

Dans ces recommandations, le Fmi a par ailleurs demandé aux autorités sénégalaises «d’accélérer la mise en œuvre de la Stratégie de recettes à moyen terme (Srmt), et préparer et exécuter la feuille de route

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici