Navet

0
127

Le troisième mandat, c’est dans l’air du temps. Ils ne sont pas repus et en veulent encore surtout dans la perspective de l’exploitation de l’or noir et du gaz découverts au large de nos côtes. Ce serait un crime impardonnable que de laisser ces vilains révolutionnaires, qui appellent à se défaire de l’étreinte qu’exerce l’ancien colonisateur sur notre économie, s’emparer de cette richesse. Pour ceux qui doutaient encore de la volonté du Chef de s’accrocher au pouvoir, en voici la preuve. Ceux qui parlent sont pour la plupart des gens sans relief et sortis du néant. A l’instar de ces deux « comédiens » quand une certaine presse, certainement manipulée, saluait une sortie inopinée du Chef et « son plus fort » dans la banlieue. Pourquoi riez-vous ? Apparemment, le scénariste de cette telenovela est un piètre en la matière.

Sa direction des acteurs est plus que nulle. Ça se voulait un film attendrissant montrant un président proche de son peuple. Un film qui, à travers de belles images, devait nous montrer l’excellente côte de popularité de ce président. Et voilà que tout leur retombe sur la gueule, aux réalisateurs de ce film minable. Si Racine Brejnev Talla n’en fait pas partie, qu’on nous coupe la main. Plutôt que de trouver des figurants anonymes, il présente au Chef, dans le rôle du citoyen lambda, son directeur de cabinet et non moins chargé de mission à la présidence de la République.

Le bienheureux est également agent de la Dgid. Un joli cumul qui l’a vite engraissé. Y a également un autre conseiller municipal du scénariste. Lui, il a été engraissé par l’argent des inondations. Après ça, vous voulez que l’on ne doute pas de leur sincérité lorsque tous ces mauvais acteurs viennent s’égosiller pour nous présenter un 3ème mandat du président de la République comme étant une demande sociale ? Remboursez ! auraient crié les amateurs des salles obscures déçus d’avoir eu droit à un navet en lieu et place du chef d’œuvre promis.
KACCOOR BI – LE TEMOIN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici