Mouhamadou Lamine Massaly brocarde Ousmane Sonko » la place du vulgaire Ousmane Sonko ne peut être qu’en prison »

0
820

La place du vulgaire Ousmane Sonko ne peut être qu’en prison

Ousmane Sonko de PASTEF a rejoint l’hôtel zéro étoile de la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, après son placement sous mandat de dépôt par le Juge Maham Diallo et ce n’est que justice. De ce point de vue d’ailleurs, il ne mérite aucun égard car, après tout ce qui s’est passé, avec des dizaines morts, des biens d’autrui détruits, des incendies volontaires, des blessés graves, etc., sous sa propre commande à travers des appels incessants à l’insurrection, sa place ne peut être qu’en prison.
L’homme a souillé la dignité sénégalaise, insulté la conscience de tous les sénégalais et mis le pays dans un état, qui ne cadre ni avec nos coutumes, ni avec notre tradition républicaine et démocratique. Les actes qu’il a posés depuis deux ans, montrent à suffisance, qu’il s’agit en vérité d’un vulgaire politicien, sans vergogne ni foi, dont la seule ambition est de saper tous les fondamentaux, inlassablement construits par les illustres dignes fils qui se sont succédé à la tête du pays.
Le Président Macky Sall, en bon bâtisseur infatigable, qui a savamment jeté les bases de l’émergence, ne méritait nullement que tout son œuvre soit souillé par un vil violeur.
Ousmane Sonko est un criminel, dont la sinistre stratégie a toujours été de faire planer le danger permanent sur la tête des paisibles populations sénégalaises, pour en tirer des gains politiciens. Mais fort heureusement, tout son plan machiavélique a fondu comme du beurre au soleil.
Et dans ce cadre, il convient de saluer très chaleureusement, le professionnalisme dont les forces de défense et de sécurité ont fait montre, dans la gestion de ce dossier. De ce point de vue, le Sénégal doit des félicitations et des compliments au Ministre de l’Intérieur Antoine Félix Abdoulaye Diome, aux Généraux Moussa Fall et Yague.
Maintenant, il reste la traque des traitres, des hommes d’affaires qui soutenaient en sourdine tous les actes criminels de Sonko. Tous ceux qui seront identifiés à travers ses téléphones portables, doivent être arrêtés et poursuivis en justice pour complicité de meurtres.
Ousmane Sonko n’a eu que ce qu’il mérite et il devait même être en prison depuis belles lurettes.
Il convient encore une fois de rendre un vibrant hommage au Président Macky Sall, pour encore une fois, sa vision éclairée qui fonde sa conduite des affaires de l’Etat et qui s’est traduite par la situation économique très enviée, du Sénégal.
MOUHAMADOU LAMINE MASSALY
PRESIDENT DE L’UNION POUR UNE NOUVELLE REPUBLIQUE (UNR)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici