Mohamed Diallo : « C’est sur le terrain des contributions constructives que notre génération est attendue… »

0
201

Défendre la paix, c’est avant tout défendre l’état de droit incarné par les institutions de la République et le recours aux urnes comme lieu sacré.

PUBLICITÉ

C’est là que se trouve tout le sens des combats héroïques des femmes et des hommes de notre génération et celles qui nous ont précédées.

Combats menés et gagnés aux prix d’énormes sacrifices que tu es bien placé pour apprendre à ceux qui, autour de toi, croient en toute naïveté et ignorance que l’histoire politique et des combats démocratiques traversent les communautés humaines puissent trouver un règlement qui protègent les citoyens, surtout les plus vulnérables, contre des solutions de violence.

L’enjeu majeur de la démocratie, c’est de trouver une issue pacifique aux contradictions des groupes politiques, sous l’arbitrage d’institutions qualifiées pour le faire et en définitive par le peuple souverain à travers les urnes.

Retenons que l’ère des satisfactions absolues est révolue. On est aujourd’hui dans le temps des insatisfactions pondérées.

Avec toute ma gratitude et ma reconnaissance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici