Le Fongip, en collaboration avec Pamecas, signe une convention de financement de 20 milliards avec l’Unacois/Yessal

0
135

Cette signature de convention de financement tripartite à hauteur de 20 milliards entre le Fongip, le Pamecas et l’Unacois Yessal a pour objectif selon Thérèse Faye Diouf, administrateur général du fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) de définir le cadre d’intervention efficace du secteur privé afin de réduire le déséquilibre des marchés à travers le financement d’un programme d’industrialisation et d’activités liées à la transformation des produits agricoles, de l’élevage , pisciculture etc. Elle va déterminer d’une part le cadre général de collaboration entre les parties contractantes et d’autre part le mécanisme de financement des membres de l’Unacois Yessal par le Pamecas.

Ainsi il s’agira dans un premier temps d’identifier les PME-PMI , membres de l’Unacois Yessal et les cibles du Fongip ainsi que leurs besoins spécifiques puis dans un second temps mettre en œuvre un mécanisme de financement endossé à une ligne de garantie mise en place par le Fongip. Cela pour faciliter l’accès au financement à ces acteurs économiques, membres de l’Unacois Yessal et qui contribuent au développement socio-économique du pays. «C’est tout le sens de cette signature de convention qui va créer des synergies fortes entre trois entités. La mise en œuvre efficace de ce mécanisme permettra à coup sûr les PME-PMI et les acteurs de l’Unacois Yessal plus compétitifs », a fait savoir Thérèse Faye Diouf.

Cheikh Cissé, Président de l’Unacois Yessal abonde dans le même sens. Selon lui, cette convention de financement, sous forme de prêts, arrive à son heure car elle va aider les commerçants. «Nous lançons un appel à tous les porteurs de projets afin de nous rejoindre pour bénéficier de ces financements», exhorte-t-il.

Modou Faye, directeur général de l’UM PAMECAS a, quant à lui, exprimé sa satisfaction en tant que partenaire financier pour accompagner les projets des membres de l’Unacois-Yessal. «Cette convention est en ligne avec les orientations de notre plan stratégique notamment pour ce qui concerne le financement des PME-PMI», affirme-t-il.

A travers cette convention, le Fongip met en place un fonds de garantie pour atténuer le risque à hauteur de 70% du montant des crédits accordés par l’UM-PAMECAS aux membres de l’Unacois-Yessal. «Nous espérons que cet accord va contribuer de manière décisive à la compétitivité des membres de l’Unacois-Yessal», souhaite-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici