LE DESTIN CONTRARIÉ DE L’AMS : Quand la réalité politique rattrape des élus déchus.

0
178

LE DESTIN CONTRARIÉ DE L’AMS : Quand la réalité politique rattrape des élus déchus.

L’Association des Maires du Sénégal (AMS) traverse une zone de turbulences.
Le bureau mis en place depuis 2014 a vu la quasi-totalité de ses membres battus lors des dernières élections locales: Aliou SALL, son Président a été battu à Guédiawaye ; son Secrétaire Permanent Madiagne SECK, battu à GOSSAS; sans oublier d’autres membres influents comme Adama DIOUF, remplacé à la tête de l’Union des Associations d’Élus Locaux du Sénégal (UAEL).
Conséquence, ce bureau ne peut plus se prévaloir d’aucune légitimité pour agir au nom des populations qu’il est supposé représenter.
Pourtant ses membres continuent à participer à des séminaires nationaux et autres symposiums internationaux aux frais de L’AMS.
Devant cette situation, des élus qui ont pu garder leurs sièges interpellent le ministre des Collectivités Locales et le Président de la République afin que soit rapidement convoquée une Assemblée Générale pour renouveler ce bureau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici