La stratégie du Palais pour faire « passer » le troisième mandat

0
54

Pour arriver à ses fins, Macky a mis sur pied un plan bien ficelé. D’abord, il a choisi un premier ministre qualifié comme un de ses fidèles lieutenants. Amadou Ba, comme c’est de lui qu’il s’agit, a lancé son gouvernement de combat aux trousses des problèmes de l’heure. Si cette équipe arrive à atténuer le panier de la ménagère, elle pourrait faire gagner des points à Macky. De quoi lui faire espérer un nouveau mandat. Mais il ne s’arrête pas à cette première étape.

Les sociétés nationales agonisent face aux nombreux problèmes qu’elles rencontrent. À La Poste, par exemple, les syndicalistes ne ratent jamais l’occasion d’aller en grève pour dénoncer la gestion catastrophique de la boîte. Face à cette situation, Macky a tenté de régler le problème à sa manière. La solution du chef de l’Etat est simple : virer les directeurs généraux de ces sociétés. C’est ainsi que Oumar Bounkhatab Sylla et Abdoulaye Bibi Baldé ont été limogés respectivement de Dakar Dem Dikk et de La Poste. De quoi calmer l’humeur des grévistes.

Toujours dans sa logique d’aller vers le troisième mandat, Macky a axé toute la communication du Palais sur tout ce qui pourrait lui permettre d’aller vers ce rêve. Mais aucun plan n’est infaillible. Même Macky le « grand stratège » ne peut pas échapper à cette réalité. Le locataire du Palais s’est perdu dans ses calculs. A force de se croire plus intelligent, il a commis des erreurs très dangereuses.

Dakarstar.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici