Des Daara au cercle politique Serigne Mboup , un candidat talibé et crédible

0
724

Le président de l’union des chambres de commerce et d’industries du Sénégal est aussi revenu sur sa relation avec Amadou Ba, Ousmane Sonko et le chef de l’Etat Macky Sall . Serigne Mboup a listé ses réalisations pour Kaolack en tant que maire, et a aussi décliné ses ambitions pour le Sénégal en sa qualité de candidat à la présidentielle de 2024.

Le président de la chambre de commerce et d’industrie de Kaolack et maire de ladite ville est revenu sur son parcours. Celui qui se définit comme le « Ndongo daara » déclaré candidat à l’élection présidentielle de 2024 est un homme d’affaire né, un visionnaire qui est sur le point de transformer la ville de Kaolack. Des innovations sont notées depuis son magistère, en atteste la foire internationale de Kaolack qui est devenu l’attraction et la destination de tous les acteurs de l’économie à travers des échanges commerciaux, culturels et sociaux. C’est d’ailleurs pendant cette foire que s’est tenue la soirée des « Guerte d’or 2024 » qui distingue l’excellence emblème du Saloum. Une soirée riche en échange pendant laquelle le président Serigne Mboup s’est souvenu des grands hommes qui ont fait de lui ce qu’il est devenu aujourd’hui. Il a par ailleurs manifesté toute sa fierté de revenir sur sa vie de « Ndongo Daara » à président de chambre de commerce de Kaolack avant de diriger l’union des chambres de commerce et d’industrie du Sénégal. Cela après avoir travaillé dans le commerce du côté de son père qui lui a beaucoup appris mais surtout Kaolack dont il est actuellement le maire. « La confiance des Kaolackois envers ma personne ne date pas d’aujourd’hui, ils m’ont propulsé à la tête de la chambre de commerce ensuite de la mairie et plus loin ils m’ont accompagné au niveau national avec l’Union des chambres de commerce et aujourd’hui parmi les 20 candidats à la présidentielle » a dit Serigne Mboup . Le maire a tenu à féliciter le Chef de l’Etat Macky Sall qui a dirigé pendant 12 ans le pays. Il a par ailleurs invité ses pairs à une autre forme de politique en indiquant qu’on n’a pas besoin de violence et de rivalités malsaines, nous devons en tant que acteurs politiques pouvoir manger autour d’un même bol à midi et vaquer à nos activités politiques séparément le soir, le peuple choisira selon ses convictions. Avant de clore son discours il a tout de même rappelé sa relation avec le président Sall mais aussi le candidat de BBY Amadou BA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici