Abdoulaye Diagne, député Benno : « Si Mimi Touré a toujours le Joom, le Foula… qu’elle rende le mandat »

0
154

esponsable politique à l’APR, président du mouvement des élèves et étudiants républicains «MEER», Abdoulaye Diagne, député de Benno Bokk Yaakar était l’invité de l’émission « matinale BET SET » de seneweb TV.

PUBLICITÉ

Se prononçant sur les changements intervenus avec le nouveau gouvernement et les choix portés sur ces responsables, il a d’emblée réaffirmé l’espoir porté sur cette nouvelle équipe devant les défis de l’heure et les attentes des populations. Car, confie t-il, un ministre qui « ne travaille pas, ne fera que deux mois à son poste ». Sur ses sorties et malgré l’estime qu’il lui portait, selon lui « Mimi Touré n’est pas une militante authentique de l’APR »

Sur le fait dominant de l’actualité, les prémisses d’une prochaine amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall, Abdoulaye Diagne, le député BBY a aussi souligné un fait notable : « le président de la République a parlé de ‘’Sénégalais en situation d’éligibilité’’ sans citer de nom. On ne peut pas affirmer que c’est Khalifa Sall ou Karim Wade. Mais vue la dimension du Chef de l’état, Macky Sall, pareil acte ne saurait surprendre, car en 2019 dès sa réélection le dialogue nationale a été son premier acte. Pour trouver un accord pour surmonter les crises politiques, pour un climat politique apaisé.. »

Concertation sur la cherté de la vie
Sur la récente concertation initiée par le président Macky Sall, sur la cherté de la vie, l’honorable député rappelle qu’en « En 2013 on faisait face à une crise de l’enseignement supérieur, au finish de nombreuses solutions ont été trouvées. De nombreux emplois ont été créés avec le programme ‘’Kheyou Ndaw Yi’’ ; Jusqu’en 2019, les prix étaient stables. Avec la pandémie Covid-19 tout a été chamboulé à travers le monde, alors que le Sénégal se projetait sur une croissance à 2 chiffres. Pour soulager les entreprises, les ménages plus de 1 000 milliards ont été mobilisés pour soulager les Sénégalais. Aujourd’hui, c’est la guerre en Ukraine qui est venue toucher tous les pays du monde. Ces concertations sur la cherté de la vie sont pour le moment conjoncturelles »

Mimi Touré n’est pas une militante authentique de l’APR
Membre du secrétariat exécutif national, Abdoulaye Diagne magnifié la démocratie au sein de leur parti, avec des libres échanges qui durent des fois jusqu’à 2 heures du matin rappelant les concertations avant le choix du président de l’Assemblée. Sur le « Cas Mimi Touré », qui avait participé ces rencontres, le député a tenu à souligner que l’ancien Premier ministre n’est pas une militante authentique de l’APR. Car elle a pris le train en marche.

« Pourtant le président de la République, sur des postes et responsabilités, a porté son choix sur sa personne, alors que d’autres militants ont abattu un travail magnifique et plus colossal que l’apport de Mimi Touré. Ce qu’elle a fait est une haute trahison vis-à-vis du président, e l’APR et de Benno »
En rajoutant une couche, le député martèle qu’au regard des valeurs qu’elle disait incarner, elle n’est plus une référence pour la jeunesse du parti. Il demandera aussi à la députée Mimi Touré de rendre son mandat. Sinon ce sera la guerre et elle ne vivra pas en paix à l’hémicycle.

« Un ministre qui ne travaille pas ne fera pas plus d’un mois à son poste.. ».
Interpellé sur ce nouveau « Gouvernement de combat » face aux défis de l’heure ou face à l’opposition qui émerge, l’apériste souligne que ce gouvernement de combat est politique, pour une économie solide, une politique sociale, mais aussi faire à des gens voulant menant mener ce pays vers l’instabilité. Mais son assurance est la menace présidentielle, car un ministre qui ne travaille pas ne fera pas plus deux mois à son poste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici