100 mille, 200 mille et 1 à 3 mois de prison : les sanctions salées du directeur du commerce intérieur aux commerçants récalcitrants

0
154

Le directeur du commerce intérieur, Oumar Diallo a dévoilé hier, les sanctions prévues pour les récalcitrants face à l’application des nouveaux prix fixés. Lors de la campagne de contrôle, le Dci a saisi des marchandises des commerçants entêtés de suivre les mesures, et renseigne qu’il est impératif d’appliquer une bonne correction.

Ainsi, il précise, «nous avons d’abord une sanction pécuniaire de 100 mille à 200 millions de F CFA, et même des peines privatives de liberté de 1 à 3 mois maximum». A l’en croire, «pour la troisième sanction, nous confisquons le gain illicite que vous avez accumulé du fait de l’augmentation du prix. Soit, vous payez, soit on vous remet au Procureur de la République».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici