UEMOA: d’après une enquête sur les conditions de vie des ménages « indique que l’incidence de la pauvreté varie selon les cas, 32,6% au Sénégal… »

Une enquête sur les conditions de vie des ménages au sein de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) indique que l’incidence de la pauvreté varie selon les cas, 32,6% au Sénégal, pays où elle sera la moins élevée, à 75,5% au Niger. L’enquête harmonisée sur les conditions de vie de ménages (Ehcvm) a été menée dans le cadre du Programme d’harmonisation et de modernisation des enquêtes sur les conditions de vie des ménages (Phmecv) exécuté avec l’appui de la Banque mondiale. A travers elle, l’institution de Bretton Woods « accompagne ainsi la Commission de l’Union pour améliorer la disponibilité, la qualité et la comparabilité des indicateurs de suivi de la pauvreté et des conditions de vie des ménages dans les Etats membres », renseigne le document.

 

 

 

 

 

 

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments