Suite à l’assassinat de Bineta Camara : Serigne Mountakha Mbacké condamne l’acte et rappelle les prescriptions divines

Par la voix de son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre Mbacké, le Khalife Général des Mourides a élevé la voix pour condamner fermement le meurtre de la fille Bineta Camara dans son domicile familial à Tamba le samedi 18 Mai dernier. Serigne Mountakha Mbacké a d’abord rappelé que tous les musulmans ont l’obligation de formuler des prières et de solliciter le pardon de Dieu. Ensuite, le guide des Mourides de préciser que la vie humanité n’est guère une banalité avant d’ajouter que tout homme qui met fin à la vie d’une personne de façon accidentelle, doit donner 100 chameaux en guise d’indemnités et de dommages aux héritiers. S’il s’agit d’une femme criminelle, celle-ci devra donner 50 chameaux. Mais le Khalife souligne toutefois que celui qui tue par préméditation, il reste soumis à la peine capitale et l’enfer sera sa demeure