STEFANO MAZZOLINI, Maire de ponte nossa, Italie met en sûreté les africains vivant dans ce pays

Chaque jour, des africains se rendent chez lui, plus particulièrement pour des besoins de soins. Mais d’autres pour des raisons multiples 

Pour ceux qui parviennent, il est fréquent qu’ils soient placés dans des conditions inhumaines : surpeuplement où le contact en cette période d’épidémie est interdite, tortures, humiliations, faim,  et absence de soins surtout …

Ces migrants africains sont rarement bien pris en charge pendant cette pandémie, dans certains pays où ils s’installent. Ils subissent souvent des discriminations qui limitent leur accès aux soins ou à l’éducation. À ce sujet, STEFANO MAZZOLINI, intervient pour leur faciliter le soin et les permet d’obtenir leurs besoins immédiats (le vivre).  Rappelons que ces travailleurs migrants sont particulièrement exposés. Ils sont souvent contraints à accepter des conditions de travail et vies très dures qui peuvent s’apparenter à de l’esclavagisme. Ils éprouvent parfois une vie très dure en Italie, surtout pendant cette pandémie de coronavirus. C’est sur ce, que le Maire de Ponte Nossa, est entrain de combattre pour les redonner le souffle.

 

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de