Sonatel : Appel au boycott lancé contre la hausse des forfaits, le directeur de cet opérateur brise le silence

Suite à l’appel au Boycott lancé depuis l’annonce de la hausse de leurs forfaits, la direction de la Sonatel brise enfin le silence.
Dans un communiqué de presse, Orange Sénégal a tenté de s’expliquer sur les nouveaux tarifs opérés tout en mettant en avant l’argument des investissements. Si l’on en croit l’opérateur majoritaire, tout a été fait au bénéfice du consommateur.

« Les principales nouveautés portent sur les 2 nouveaux illimix semaine qui ont été pensés pour satisfaire les besoins de chaque profil de client et sur les avantages « internet nuit » offerts dans les illimix mois pour encore plus d’abondance au bénéfice des clients », souligne le communiqué.
Si l’on en croit Orange, 8 internautes sur 10 au Sénégal utilisent internet via le mobile. C’est pour donc satisfaire les besoins exprimés en connexion que les ajustements ont été faits. « Nous avons ressenti leur demande d’être toujours plus connectés à Dakar, dans les régions, dans les villages ».
A côté de Internet, il y a aussi la voix à laquelle restent attachés les Sénégalais, d’après l’opérateur, en ce sens qu’il est un “lien culturellement très important’’. Ce qui justifierait en partie ces nouvelles tarifications
Et comme pour refuser toute idée de hausse des tarifs, l’opérateur dominant affirme qu’il y a une baisse progressive des prix depuis des années. « En 4 ans, les prix de l’Internet Mobile ont baissé en moyenne de 70% et ceux de l’internet fixe de 83% et le Sénégal a aujourd’hui des tarifs Internet parmi les plus bas d’Afrique », soutient Orange qui revendique également un investissement qui a permis à ses clients d’avoir accès à la 4G avec un réseau de qualité.
L’opérateur est également revenu, à travers le communiqué, sur toutes les initiatives destinées à accompagner l’Etat dans ce contexte de Covid-19. Notamment l’accès aux ressources numériques pour les élèves et étudiants, ainsi que la connexion au site du ministère de la Santé.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de