Sale temps pour Aminata Tall : l’ex patronne du CESE rattrapée par sa gestion peu orthodoxe

Des neveux et des nièces recrutés sans aucune qualification, faire plaisir à des amis et leurs épouses avec des salaires indus. Ainsi que plusieurs dizaines de conseillers spéciaux et de chargés de mission payés à ne rien faire et cerise sur le gâteau, Mme Aminata Tall herself, avait 8 véhicules de fonction à sa disposition. Tel est le « bilan » laissé derrière par la présidente du Conseil Economique, social et Environnemental (CESE), qui a été démise de ses fonctions au profit de Mimi Touré. Une situation qui justifie à bien des égards le décret présidentiel signé par Macky Sall pour la mettre hors d’état de nuire à notre économie.