Reprise des vols internationaux : l’État déploie toutes les possibilités pour éviter la propagation de la Covid-19

Dans le cadre de la reprise des vols internationaux prévu ce mercredi 15 juillet 2020, l’État a annoncé de nouvelles mesures pour réduire les risques de contamination et de propagation du Coronavirus dans l’environnement du transport aérien. Dans cette panoplie de mesures anti-covid déclinées à travers une circulaire, l’accent a été mis sur l’exigence de tester chaque passager à son entrée comme à sa sortie du territoire national. Ce, pour parer aux risques de « cas importés » et de contamination encourus dans l’environnement du transport aérien. Ainsi, une attention particulière sera portée sur les tests des passagers. « Si des tests rapides (résultats jusqu’à 15 mn au maximum) sont disponibles à l’aéroport, ils doivent être effectués avant la sortie de l’aérogare. Les résultats sont apposés sur la carte d’embarquement, le passeport ou tout autre document pertinent. Si des moyens de tests rapides ne sont pas disponibles à l’aéroport, les passagers doivent être informés de leur obligation de se soumettre à un test dans 48 heures suivant leur arrivée. Les documents de preuves seront exigés du passager avant d’être autorisé à effectuer son voyage retour. A défaut, il devra s’acquitter d’une amende », précise la circulaire du ministre du Tourisme et des Transports aériens.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de