PORNOGRAPHIE MINEURE : Rangou et ses 12 acolytes risquent gros

 

Rangou est en garde à vue au même titre que 12 de ses invités, dont le gérant du «Ngor Timis», une auberge dans laquelle elle organisait des rencontres pornographiques entre adultes de 10 h à 18 heures. L’auberge en question est située sur la Corniche des Almadies. « Rangou avait créé un site porno, dont l’accès était payant en plus des parties de jambes en l’air tarifées ».   Plusieurs actrices de la chaîne pornographique ont été identifiées.

À noter que Fatoumata Barry alias Rangou était au cœur d’une polémique depuis quelques jours. Il lui est reproché d’avoir publié des vidéos osées lors de sa fameuse soirée pour adulte. Choquée par les publications, Jamra avait annoncé une plainte contre elle. Une annonce à laquelle la jeune femme avait répondu au cours d’un live via Instagram.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de