Trafic de visas : Accusé d’avoir imité la signature de Serigne Bass, Soumaré parle

Mamadou Soumaré parle. L’homme a été arrêté pour une affaire d’escroquerie au visa dans laquelle le nom du porte-parole du khalife des mourides, Serigne Bass Abdou Khadre, est cité. Son mode opératoire présumé : falsifier la signature du marabout pour obtenir les sésames pour l’Europe. Ce qui lui aurait permis d’avoir une cinquantaine de visas Schengen.

Selon Libération, le mis en cause, au cours de son audition, a déclaré avoir agi pour le compte d’un certain Alassane Touré. Ce dernier, signale le journal, est un ancien vendeur de tissu qui aurait bénéficié d’un visa de deux ans pour la France, grâce à Serigne Bass.

Libération ajoute que Soumaré a confié aux enquêteurs de la Dic que Touré lui aurait demandé de falsifier la signature du porte-parole de Serigne Mountakha pour décrocher des visas au profit de personnes qui devaient, prétendument, animer des chants religieux en France.

Soumaré aurait déclaré, selon la même source, avoir reçu en contrepartie 14 millions de francs Cfa et une voiture 4×4 de marque Dacia. Et que Touré se serait réfugié en Chine.