Mouvement « Dieum Sa kanam » Les troupes d’El Hadji Malick Guéye incontournables dans la bataille de Dakar

Ni dans la majorité au pouvoir encore moins dans l’opposition, le mouvement « Dieum Sa Kanam » préfère cibler les couches sociales et orienter son action dans le social pour in fine, se constituer comme une force politique sous l’égide de leur mentor El Hadji Malick Guéye qui prone une nouvelle culture politique.
Les talibés mourides à travers le monde jouent leur partition pour rendre grâce au fondateur de la confrérie, Serigne Touba. A défaut de faire le déplacement, plusieurs compatriotes établis à l’Etranger sacrifient au rituel et c’est le cas d’El hadji Malick Guéye de « Dieum sa kanam » premier mouvement citoyen implanté au Cœur de la Médina. Très engagé sur le plan social, le concepteur de ce slogan très connu achemine depuis Dubaï ses Adiyas aux familles religieuses de Touba. C’est la même dynamique que ce phénomène politique impose dans son fief de la Médina où il est devenu incontournable au point où ces cellules éparpillées désormais dans plusieurs zones de la capitale promettent de jouer les premiers rôles dans la bataille de Dakar qui se profile.
Modou Ndiaye

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de