Mouhamadou Sy, acteur majeur de la vie économique et sociale nationale de ces 60 dernières années.

Mouhamadou Sy, diplômé de l’école nationale supérieure du pétrole de Rueil-Malmaison, en France et l’un des premiers ingénieurs du Sénégal indépendant. Deuxième directeur Sénégalais des Mines et de la géologie, il participa aux premières prospections minières du Sénégal. M. Mouhamadou Sy administra pendent plusieurs années la compagnie sénégalaise des phosphates de Taïba (CSPT), après en avoir était directeur général adjoint de 1976 à 1978 puis directeur général de 1986 à 1999.

Une expérience intéressante et inédite qu’il explique. Membre du conseil économique et social de l’époque, lors que les Français tenaient le haut du pavé dans cette institution, il fut aussi l’une des figures de proue de l’UNYSYNDI, le puissant syndicat patronal à l’époque. Il fait partie de ceux qui ont impulsé la création de l’ex-IUT (Institut universitaire de Technologie) devenu ENSUT (École nationale supérieure de Technologie) et l’un des premiers employeurs à faire confiance aux techniciens sortis de cette pépinière. Au moment où le Sénégal s’achemine vers  l’exploitation de son pétrole et de son gaz, mais aussi de son fer avec l’arrivée attendue de légion de Turcs après l’importation massive de travailleurs indiens aux ICS ! Les réflexions de Mouhamadou Sy, un homme qui n’aspire plus à rien si ce n’est à un repos mérité, ces réflexions, donc, méritent d’être lues avec attention. Et ses conseils, notés avec soin. Il s’agit assurément d’un bréviaire que ce grand Monsieur, qui a toujours eu un rapport très détaché avec l’argent, livre à la génération actuelle.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de