Me Souleymane Ndéné Ndiaye: « Je ne suis pas de ceux qui pensent qu’il faille alléger ou lever l’état d’urgence encore moins le couvre-feu”

L’ancien premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye se félicite du report de la reprise des cours. En même temps, il pense que l’État ne devrait pas aller vers la levée de l’état d’urgence et le couvre-feu. l’État, dit-il dans un entretien téléphonique avec le journal les « échos », doit continuer à mettre le pays en situation d’état d’urgence. Également maintenir le couvre-feu pour empêcher une propagation de la maladie.

“De mon point de vue, l’avenir du couvre-feu ou l’état d’urgence doit nécessairement être lié de l’évolution de la maladie” estime le dernier premier ministre de l’ancien président Abdoulaye Wade.

Pour lui “aussi longtemps que nous enregistrons des cas nouveaux, je pense que l’Etat devra mettre le pays en situation d’urgence. Le couvre-feu doit être maintenu pour empêcher une propagation de la maladie”.

“Je ne suis pas de ceux qui pensent qu’il faille alléger ou lever l’état d’urgence encore moins le couvre-feu” a indiqué Souleymane Ndéné Ndiaye.

“Evaluer la situation zone par zone et dans les zones endémiques, alourdir les mesures de contrôle et de circulation des personnes. Et dans les zones où il n’y a pas de maladie que les mesures  soient alléger”, selon lui.

 

 

 

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de