Les populations de Ndingler donnent un ultimatum de 48h à l’État et à la SEDIMA

Le comité de suivi des intérêts de Ndengler s’est réuni, hier, pour annoncer qu’ils sont déterminés à retrouver leurs terres, à cultiver rapidement pour sauver leur saison agricole. Selon Mamadou Dionne, leur porte-parole du jour, ils donnent un ultimatum de 48h au gouvernement, et au-delà, ils vont prendre possession des terres pour démarrer les cultures hivernales. Les paysans se disent prêts à en découdre avec ceux qui seront sur leur chemin.

 

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de