Les ligues pros opposées à l’amendement pour la reprise des Championnats

Les ligues pros s’opposent à l’amendement au projet de loi « dispositions urgentes face à l’épidémie de Covid-19 », déposé par deux sénateurs pour permettre aux fédérations et ligues d’autoriser la reprise des saisons.

Dans un communiqué publié lundi soir, l’Association nationale des ligues de sport professionnel (ANLSP) s’oppose à l’amendement au projet de loi « dispositions urgentes face à l’épidémie de Covid-19 », examiné mardi en séance au Sénat, déposé par plusieurs sénateurs dont Michel Savin (Les Républicains) et Claude Kern (Union Centriste). Cet amendement n° 242 vise à permettre aux fédérations délégataires et aux ligues professionnelles d’autoriser la reprise des saisons sportives 2019-2010 sous réserve d’un avis positif du comité scientifique.

Les ligues professionnelles « appellent que les décisions d’arrêter les saisons sportives 2019-2020 ont été prises en responsabilité, consécutivement aux décisions de l’État et dans une logique de préservation des intérêts collectifs en jeu ».

Et de conclure : « l’heure où le sport français fait face à des circonstances exceptionnelles, cet amendement serait source d’une confusion qui déstabiliserait encore davantage les instances sportives. Nous pensons qu’il importe au contraire d’unir nos forces pour préparer dans les meilleures conditions possible la reprise de la saison 2020-2021 et accompagner durablement les clubs dans la gestion d’une crise inédite ».

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de