Les conditions notoires proposées par des parents d’élèves très inquiets, pour une belle reprise des cours.

Les parents d’élèves, personnages principaux pour l’éducation des enfants ont la langue bien pendue par rapport à la situation actuelle du pays. La réouverture des classes en cette période de pandémie coïncidant également avec une forte pénurie d’eau,stimule la sensibilité des parents d’élèves. Ces derniers, par la voix de Abdoulaye Fané, président de l’union nationale des parents d’élèves du Sénégal avancent une vraisemblable condition: « s’il y’a quelque part un manque notoire d’eau, nous allons demander que ces écoles soient fermées » ils martèlent à en ces termes “ nous exigeons que Sen’ Eau fasse des efforts pour rétablir l’eau et , par la suite, dans le cadre d’une concertation, régler progressivement cette question “.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de