Jour de déguerpissement à Sandaga : Une vive tension dans l’air avec la colère des commerçants

Le préfet de Dakar Alioune Badara Samb a sommé les commerçants du marché Sandaga de quitter les lieux aujourd’hui pour une reconstruction. Si les marchands persistent sur leur refus, ils risquent de se heurter non seulement à la police mais aussi à leurs collègues logés aux champs de course. Ces derniers qui se proclament les principales victimes de l’incendie qui avait ravagé le marché Sandaga en 2013, disent qu’ils représentent les « 80 % des commerçants du marché Sandaga». Selon les commerçants interrogés par Senenews, « la majorité des commerçants de Sandaga » se trouvant au champ de course se disent prêts à en découdre avec les consignataires du marché Sandaga (20%) s’ils persistent dans leur refus de quitter les lieux ce vendredi. Les travaux sont prévus pour durer 2 ans.

Poster un Commentaire

Veuillez Connexion pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de