Emigration clandestine : le maire de Diossong crache sur le ministère de l’emploi et les institutions financières comme la DER, le FONGIP, l’ANPEJ et l’ADEPME et demande Amadou Ba et cie de continuer à soutenir la vision du président de la République

Entretien exclusif avec Momath Touré, maire de la commune de Diossong, située dans la région de Fatick, département de Foudiougne , sur allodakar
M. Le Maire, quelle est votre lecture politique sur le remaniement du président Macky Sall, avec notamment l’arrivée de certains opposants ? Sur le plan politique, je suis très fier des choix du président de la République. Il a reçu beaucoup de critiques, mais personnellement je lui félicite. L’opposant n’est pas forcément un ennemi mais c’est plutôt une divergence d’idées. Macky a encore montré qu’il est un grand homme en ayant l’idée d’élargir le gouvernement et bien-sûr en insérant les opposants dans la gestion. La politique est avant tout l’ouverture, donc c’est une bonne chose d’avoir des gens comme Idrissa Seck, Oumar Sarr et autres pour aller vers l’émergence, qui est d’ailleurs une réalité chez moi à savoir le « Diossong émergent ». À un certains moment, nous devons cesser ces querelles politiciennes qui ne nous mènent à rien. Actuellement, nous devons nous concentrer pour relever les défis dans le secteur de l’éducation, la santé…et non pas être sur les plateaux de télévisions pour raconter des futilités aux Sénégalais en voulant critiquer le président. Par ailleurs, je demande à mes amis Aly Ngouille Ndiaye, Aminata Touré, Elhadji Oumar Youm et Amadou Ba , de rester patient et continuer à accompagner la vision de Macky. Parce que, quoi que l’on puisse dire, ils ont été choisis parmi 16 millions de Sénégalais. Les nominations du Président n’ont rien à voir avec le poids électoral de la personne. S’il s’agissait ainsi, il y a des responsables de l’APR qui sont dans l’ombre au cœur du Sénégal et qui sont en train de faire un travail colossal pour le parti. Moi par exemple, je gagne 80 % de l’électorat de ma commune depuis 2012. Et pourtant, j’ai jamais eu une nomination.
M. Touré, en vous voyant parler de votre poids électoral, n’est il pas une manière de réclamer un poste de responsabilité ?
C’est pour juste vous montrer que le poids ne fait pas partir des critères. Diossong est une commune de 41 000 habitants et plus de 18 000 électeurs. C’est une commune qui n’a pas beaucoup de recettes, raison pour laquelle le gouvernement doit nous accompagner. Nous avons eu l’eau et les routes, il nous manque l’électrification. En ce qui concerne le poste, je ne suis pas en train de réclamer mais si le président m’appel pour servir ma Nation, Je serais toujours disponible.
480 Jeunes Sénégalais

1 1 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments