Conquête de la mairie de Dakar : quelle tête de liste entre Amadou Bâ, Cheikh Bâ et Diouf Sarr ?

Les élections locales prévues en Décembre 2019 seront âprement disputées dans la capitale avec le fauteuil de maire très convoité du reste, pour le contrôle de la mairie de Dakar. Si les partisans de l’ex maire Khalifa Sall affûtent leurs armes en vue d’assurer la continuité à la tête de cette institution municipale, les lieutenants du président de la République que sont les ministres Abdoulaye Diouf Sarr, Amadou Bâ et le directeur des Impôts et Domaines Cheikh Ahmed Tidiane Bâ n’ont pas encore dit leur dernier mot. Ce serait d’autant plus difficile pour les républicains que de gouverner le Sénégal au moment où la capitale reste dans l’escarcelle de l’opposition, à l’image de la configuration électorale qui dure depuis 2009. Rattrapé par le dossier de la Caisse d’avance, Khalifa Sall qui était en passe de devenir le maire inamovible de Dakar a été condamné pour faux et usage de faux sur des documents administratifs, détournements de deniers publics entre autres chefs d’accusation. Avant qu’il ne cède l’intérim à sa première adjointe Soham Wardini qui, politiquement ne serait pas rangée au même registre que son prédécesseur. La conquête de Dakar demeure donc un grand enjeu pour l’APR et ses alliés en perspective des joutes locales à venir, mais avec quel boy town ? Seulement 3 noms dominent le casting politique au sein de la mouvance présidentielle pour le relèvement de ce défi. En l’occurrence le ministre de la Santé et de l’Action Sociale Abdoulaye Diouf Sarr et non moins président du Cercle des cadres républicains qui a été reconduit pour conserver son poste dans le gouvernement « fast track ». Ainsi que le ministre des Affaires Étrangères Amadou Bâ qui coordonne en même temps l’APR et Benno Bokk Yakaar à Dakar où les résultats de la présidentielle du 24 Février 2019 ont donné une large victoire au président Macky Sall. Mais l’aura du directeur général du service des Impôts et Domaines Cheikh Tidiane Bâ serait d’un apport considérable pour réaliser l’alternance à la tête de la municipalité de Dakar. Un atout réel du pouvoir si l’on sait les acquis sous fond d’une politique sociale menée au quotidien par celui que les intimes ont surnommé « Messie ».

Mamadou SALL